« L'avocat et la mangue pourraient devenir des marchandises comme l'ananas ou le kiwi »

Cultivar est devenu le principal importateur européen de mangues par avion. Cette société, qui distribue environ 9 000 tonnes de mangues par an, est devenue le principal importateur européen de mangues transportées par avion, qu'elle commercialise sous sa marque Exotic Premium et ses autres marques de référence.

L'entreprise commercialise également des avocats, des papayes et des ananas dans son assortiment de fruits exotiques. Malgré la forte croissance de la mangue, l'avocat reste le produit vedette en volume, commercialisant environ 10 000 tonnes de ce fruit par an.

Son marché principal est l'Espagne, bien qu'elle commercialise des fruits exotiques dans toute l'Europe, avec des destinations comme la France, la Hollande, l'Italie, la Grèce et l'Allemagne entre autres. « Le marché espagnol des fruits exotiques connaît une croissance régulière depuis une vingtaine d'années. Les consommateurs s'habituent à ces produits et ils sont de plus en plus courants dans les magasins », explique Sandra Sitjar, directrice marketing de Cultivar.

« Nous pensons qu'il existe encore un grand potentiel pour des produits tels que l'avocat, la mangue ou la papaye, qui finiront peut-être par devenir des produits de base, tout comme l'ananas ou le kiwi, qui étaient autrefois des produits de luxe exotiques », a-t-elle ajouté.

Cultivar s'efforce de fournir des produits exotiques tout au long de l'année, en se basant sur les meilleures origines à tout moment. « Nous ne vendons que des fruits sélectionnés qui répondent à des normes de qualité strictes dans notre marque Exotic Premium. Nous importons nos avocats du Pérou, du Chili, du Mexique, de Colombie, d'Afrique du Sud, du Kenya... et nous travaillons avec le produit national quand c'est la saison. C'est d'ailleurs ce que nous faisons avec la mangue puisque nous vendons des mangues nationales et complétons l'offre avec des mangues du Pérou, du Chili, du Brésil, du Sénégal et d'Israël, principalement. »

Dans le portefeuille de fruits exotiques de cette entreprise, la papaye est le produit que les consommateurs connaissent le moins. Certains se demandent si ce produit pourrait être consommé autant que la mangue sur le marché espagnol. « Je pense que la papaye a un grand potentiel et un développement important devant l'Espagne, bien qu'il soit difficile d'atteindre les volumes de mangue », a déclaré Sandra Sitjar.

Si Noël reste une date importante pour la vente de produits exotiques, selon Sandra Sitjar, la consommation est de plus en plus désaisonnalisée. « Quand les produits exotiques deviennent populaires, les gens les consomment à tout moment de l'année et ils deviennent alors moins spéciaux ou cessent d'être des produits de luxe. »

 

Pour plus d'informations : 
Miriam Abdelasis
Cultivar
miriam.abdelasis@cultivar.net 
cultivar.net/en  
exoticapremiumfrutas.com    


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)