Marché mondial : les poivrons

Il y a actuellement une abondance de poivrons sur le marché mondial ; l'Espagne et la Chine font même face à des excédents. L'Afrique du Sud, le Mexique et l'Italie sont satisfaits de l'état actuel des récoltes. Cette situation fait chuter les prix du poivron sur la plupart des marchés. Ce n'est qu'aux États-Unis que le prix semble baisser à un rythme plus lent en raison des variations saisonnières. Les stocks locaux s'épuisent et les gens se tournent vers les poivrons de Californie et du Mexique. Les prix favorables des saisons précédentes ont motivé une expansion de la superficie cultivée cette année.

Pays-Bas : la saison des poivrons a été bonne, mais plus maintenant.
La saison du poivron néerlandais touche à sa fin. Entre-temps, l'offre espagnole s'empare du marché de l'Europe de l'Ouest et donne le ton en matière de prix. Les coopératives de producteurs néerlandaises sont satisfaites de la saison. Toutefois, ces dernières semaines, le marché a été très difficile, avec des différences de prix considérables entre les différentes variétés. En outre, l'extension de la superficie en Espagne dans le segment précoce a eu un impact sur les prix. Les choses ne devraient pas s'améliorer d'ici la fin de la saison. Mais à part les trois premières semaines et les quatre dernières semaines de la saison, cette campagne a été tout de même raisonnable pour les producteurs néerlandais.

Allemagne : les changements saisonniers en constante évolution
En Espagne, les exportations commencent maintenant à un rythme effréné. Avec les poivrons néerlandais, la production espagnole détermine l'offre sur le marché allemand. La Belgique, la Pologne et la production nationale complètent l'offre. La Turquie représente également une petite part, surtout en ce qui concerne les poivrons verts et rouges. Les premiers légumes marocains ont également été commercialisés à Francfort.

La situation dans le reste du mois sera déterminée par les variations saisonnières. « Nous avons remarqué que les prix des légumes de serre néerlandais augmentent depuis le début du mois de septembre, ce qui coïncide avec la réduction des volumes. La qualité diminue lentement, mais sûrement, de sorte que, comme c'est généralement le cas, nous passerons à la production espagnole d'ici le début novembre. Quoi qu'il en soit, les ventes de poivrons néerlandais et de légumes de serre ont généralement été plus élevées que les précédentes », explique un négociant de Brême.

France : des volumes importants et des prix bas
On trouve actuellement de nombreuses origines différentes sur le marché français, ce qui a un effet sur le prix, selon un grossiste. De plus, les volumes sont importants et la demande est faible, ce qui se traduit par des prix encore plus bas. La situation est la même quelle que soit la couleur.

Espagne : des prix désastreux en début de saison
La saison du poivron précoce est marquée par de mauvais prix. Les températures nocturnes ne sont pas encore assez basses et le volume de poivrons à Almeria est trop important. Au cours de la période de transition entre les saisons, on a assisté à un chevauchement avec les Pays-Bas et la Pologne. L'Europe n'a pas non plus la possibilité d'expédier des poivrons sur le marché nord-américain, maintenant que le Mexique dispose d'un volume suffisant.

Les poivrons jaunes et rouges sont les plus populaires pour l'exportation et remplacent clairement les poivrons verts sur le marché. Le Lampuyo est particulièrement populaire sur le marché intérieur. D'autres variétés gagnent également du terrain, comme le Sweet Palermo ou le mini Tribelli. D'autres, comme le poivron blanc, ne sont toujours pas viables en Espagne. Les prix bas sont un problème pour les producteurs car dans les supermarchés il sont difficiles à ramener à un niveau antérieur.

Italie : la saison du poivron se porte mieux qu'au cours des deux années précédentes
Cette année, des poivrons ont été plantés dans plusieurs nouvelles zones en Italie. Toutefois, dans les régions où la culture est plus ancienne, la superficie a été réduite. En semaine 40, la campagne de vente s'est achevée dans les Pouilles. Il y a quelques jours, la saison a débuté en Sicile et à Métaponte. Les prix des poivrons siciliens sont légèrement inférieurs à ceux de l'an dernier (0,80 €/kg au lieu de 1,00 €/kg). L'offre est en équilibre avec la demande, les prix sont stables et la qualité est bonne. Les Italiens demandent principalement des poivrons Lamuyo. 35 % du marché italien est composé de poivrons Lamuyo jaunes et 65 % de Lamuyo rouge. La concurrence vient non seulement de l'Espagne, mais aussi des poivrons néerlandais. L'été sec en Italie a empêché l'apparition de champignons dans les poivrons ; de bons rendements par hectare sont donc attendus. Néanmoins, à l'heure actuelle, les températures dans le sud de l'Italie augmentent au-dessus de la moyenne et la chaleur provoque une recrudescence des mouches blanches, qui sont nuisibles pour les cultures.

Pologne : la saison touche à sa fin
La saison des poivrons polonais touche à sa fin et a été marquée par une forte concurrence et une forte demande. Grâce à ce dynamisme de la demande, les prix ont été bons pour les commerçants, les producteurs et les consommateurs. La demande de poivrons verts en particulier a été vive cette saison.

Israël : saison comparable à celle de l'an dernier
La récolte du poivron en Israël débute la deuxième semaine de novembre. Le rendement attendu peut être comparé à celui de la campagne précédente où 90 000 tonnes de poivrons ont été exportées et 40 à 50 000 tonnes consommées sur le marché intérieur. Jusqu'à présent, le temps a été idéal pour les poivrons, même si une tempête à la fin octobre peut encore gâcher la situation. Le marché d'exportation le plus important pour les poivrons israéliens est la Russie car il n'y a pas de concurrence européenne. Selon l'évolution de la saison mexicaine, les exportations vers les États-Unis pourraient également être possibles en novembre et décembre. Les petits producteurs abandonnent de plus en plus la culture du poivron parce que les coûts de main-d'œuvre sont trop élevés et les rendements trop faibles.

Chine : surplus de poivrons malgré les conditions climatiques
Les conditions sur le marché du poivron en Chine ont beaucoup changé par rapport à l'année dernière. La récolte de l'an dernier a été en grande partie détruite par les inondations et les typhons. Par conséquent, l'offre sur le marché a diminué et le prix a augmenté. Cette année, toutefois, les producteurs étaient mieux préparés aux fortes pluies et aux tempêtes ; les dommages ont donc été moins importants que l'année précédente. Cette année, la plupart des dégradations ont été causées par le typhon Lekima, dans la zone de production du Shandong.

Quoi qu'il en soit, en raison des bons prix de l'an dernier, de nombreux producteurs avaient décidé de développer leur production cette année. Par conséquent, il y a maintenant un surplus de poivrons sur le marché, surtout à Hebei, Chongli, où le surplus est énorme. Les producteurs perdent de l'argent sur leurs ventes, car le prix de vente est inférieur aux coûts de production.

États-Unis : la demande de poivrons californiens et mexicains augmente à nouveau
Le volume de poivrons en stock est actuellement comparable à celui de l'an dernier. Les conditions météorologiques ont eu un impact sur les cultures partout dans le monde. C'est un défi pour les producteurs de fournir un approvisionnement régulier. Il y a encore assez de poivrons rouges, alors que la saison touche à sa fin pour les jaunes et les verts. Le volume disponible diminue en raison du passage saisonnier de la Californie à des régions de production plus chaudes, ce qui est typique du mois d'octobre. Les stocks locaux aux États-Unis et au Canada s'épuisent aussi lentement. La demande de poivrons est donc en hausse et cela pourrait profiter en particulier à la Californie et à la Géorgie. Compte tenu de la réduction des stocks, les prix sont actuellement à la hausse sur le marché. Les conditions météorologiques sont restées difficiles tout au long de la saison, entraînant des pics et des creux inhabituels dans le volume de poivrons.

Au Mexique, la récolte de poivrons bat son plein. La production dans le pays se déplace du centre du Mexique vers le nord.

Afrique du Sud : le temps chaud assure un approvisionnement suffisant en poivrons
La chaleur en Afrique du Sud a donné lieu à un grand volume de poivrons du Limpopo et de la province du nord-ouest, bien que les négociants aient traversé une période assez calme la semaine dernière à Gauteng. Le temps chaud facilite la coloration de la culture. Ceci garantit un grand volume de poivrons rouges et jaunes. Le temps chaud et le soleil font aussi souffrir les poivrons qui risquent un coup de soleil. Les poivrons concernés sont utilisés par l'industrie de transformation. Le nord du pays approvisionne actuellement le marché intérieur en poivrons, le Limpopo étant traditionnellement le premier producteur pendant les mois d'hiver. Les producteurs du Cap plantent déjà leurs poivrons.

Australie : des volumes en croissance, en particulier pour le marché intérieur
Le volume de poivrons australiens a augmenté de 4 % l'an dernier, bien que la valeur ait baissé de 10 %. Les exportations de poivrons ont atteint un minimum de 317 tonnes l'an dernier, ce qui représente une baisse de 10 % par rapport à 2017. Les importations ont également diminué, en particulier celles en provenance de la Nouvelle-Zélande, tandis que celles en provenance de la Chine, de l'Inde et du Vietnam ont en fait doublé. La production semble augmenter chaque année, surtout grâce aux serres dans les Etats du sud.

 

La semaine prochaine : Aperçu du marché mondial de la pomme


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)