Rénovation des installations de Frutas E. Sánchez au Mercamadrid

« Les grands détaillants exigent des réponses rapides »

« Les tendances de consommation évoluent et la réduction du temps de réaction est une condition essentielle pour répondre à la demande des détaillants ou des grands distributeurs. Pour être compétitifs, nous devons être en mesure d'expédier les fruits dans de meilleures conditions. Notre investissement dans l'augmentation de la capacité de réfrigération du Mercamadrid est une étape clé pour nous adapter à l'évolution du marché », déclare Esther Sánchez, directrice de Frutas E. Sánchez.

Depuis tout récemment, Frutas E. Sánchez, une entreprise de production, conditionnement, commercialisation, exportation et importation de fruits et légumes, dispose de nouvelles installations au Mercamadrid. Ses 12 000 m² sont répartis sur quatre usines de 200 personnes.

Selon Esther Sánchez, les nouvelles installations permettront de centraliser les opérations, d'optimiser les ressources et de réduire les coûts, ce qui se traduira par une meilleure réponse au client. « Le temps de réaction est vital, et c'est la raison pour laquelle les installations ont été rénovées. Les systèmes de vente du Mercamadrid et Mercabarna sont en train de changer. Il est important de répondre aux besoins du consommateur en lui offrant des fruits dans des conditions optimales et en réduisant le temps de réaction face aux détaillants. »

Cette expansion a été réalisée en réponse à la croissance de sa part de marché. Elle traite actuellement quelque 140 000 tonnes de fruits, dont les principaux produits sont les pommes, les poires, les kiwis, les agrumes et les fruits à noyau.

Cette entreprise de 60 ans avec un capital familial à 100 % possède ses propres fermes en Aragon et au Chili. Son siège est à Madrid et elle est présente au Mercabarna et au Mercamadrid.

« En 2019, nous avons développé le métier de la banane. C'est un fait que la demande augmente. En ce qui concerne les cerises, les exportations chiliennes vers la Chine continuent d'augmenter. L'Espagne pourrait également exporter vers la Chine, mais les protocoles ne sont pas encore prêts », explique le directeur de Frutas E. Sánchez.

Frutas E. Sánchez a été la première entreprise du Mercamadrid à obtenir des permis pour la ligne biologique en 2006. « Le scénario actuel est très différent : nous passons de l'exportation de la quasi-totalité du volume biologique à la vente sur un marché intérieur de plus en plus consolidé, et les coûts sont réduits. Il y a une prise de conscience croissante et le marché espagnol consomme davantage de produits biologiques. J'espère que cela conduira à une réduction de l'écart de prix. »

Le nouveau quartier général centralisera toutes les opérations, la logistique et les services. Avec un chiffre d'affaires de 150 millions d'euros par an et 350 travailleurs, elle dispose d'une délégation au Chili, un pays qui représente 20 % de son chiffre d'affaires. Frutas E. Sánchez importe de France, d'Italie, des Pays-Bas, de Belgique, du Chili, d'Argentine, d'Uruguay, du Brésil, du Pérou, du Costa Rica, d'Afrique du Sud, des États-Unis, du Canada, de Chine et de Nouvelle-Zélande.

Le marché à l'exportation représente 20 % du chiffre d'affaires de l'entreprise, et l'accent est mis sur toute l'Europe et l'Afrique du Nord, sans pour autant exclure la poursuite de son expansion.

Frutas E. Sánchez sera présent au Fruit Attraction (10D05).

Pour plus d'informations : 
Esther Sánchez, manager
Frutas E. Sánchez
Mercamadrid, Commercial Dep.
NAVE C Puestos 5–7–9
28053 Madrid
Tél. : +34917866576
Fax : +34917853590
frutas@frutasesanchez.com 
www.frutasesanchez.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)