« Certains exportateurs polonais profitent de la situation en gonflant le prix des pommes »

La hausse des prix des pommes en Pologne s'explique facilement :  des récoltes plus légères et la même demande ; c'est un simple calcul. Un négociant qui travaille depuis la Pologne mais qui a des liens très étroits avec sa société mère située en Inde, affirme que certains négociants polonais profitent de la situation en gonflant leurs prix.

Bien que la société mère soit basée en Inde, Fruitways travaille depuis la Pologne pour acheter des pommes directement aux producteurs et les exporter en Inde. Saurabh Tanwar est le directeur général de Fruitways. « Notre société mère en Inde est un acteur très important. Nous importons beaucoup de produits de Pologne, du Chili et d'Afrique du Sud. Pour éliminer les intermédiaires nous avons nous-mêmes créé des filiales dans ces pays. De cette façon, nous pouvons acheter directement aux producteurs et ensuite exporter les produits vers l'Inde à un prix inférieur. Nous venons tout juste de commencer en Pologne, mais la saison dernière, nous avons expédié 60 conteneurs. Même si les volumes sont moins importants cette année, nous avons l'intention d'augmenter nos exportations vers l'Inde à environ 100 conteneurs. »

La société mère importe également des oranges Valencia et Navel d'Afrique du Sud, des pommes, kiwis et noix du Chili ainsi que des avocats du Mexique. « La raison pour laquelle nous avons commencé notre modèle d'entreprise tel que nous le gérons, c'est que vous ne pouvez jamais être sûr d'obtenir les bons prix si vous travaillez uniquement en Inde. Prenons l'exemple des Polonais, certains exportateurs profitent de la situation actuelle en gonflant le prix de leurs pommes. Maintenant, je comprends que des volumes moindres signifient des prix plus élevés, mais je pense honnêtement qu'ils les ont trop augmenté. Les grandes entreprises sont les grandes gagnantes ici. Nous pouvons exporter en Inde pour 1,00 EUR par kg tout en réalisant un bénéfice pour notre entreprise polonaise. Certains exportateurs polonais facturent 1,05 euro par kg. C'est une petite augmentation, mais ça s'additionne, surtout quand il est question de centaines de conteneurs. »

« Comme notre société mère est une entreprise familiale, nous pouvons faire confiance aux personnes avec lesquelles nous travaillons au Chili, au Mexique, en Afrique du Sud et bien sûr en Pologne. Nous nous concentrons sur le marché indien en fournissant notre propre société, mais nous fournissons également des clients tiers en Inde. Pendant les premières années de cette entreprise, nous ne nous concentrerons pas sur d'autres marchés », poursuit M. Tanwar. « Mais un jour, nous pourrions décider de nous diversifier. Si nous ne voulons pas le faire trop vite, c'est parce que nous connaissons parfaitement tout ce qu'il se passe sur les marchés indiens, grâce à notre équipe de Recherche et Développement. Nous savons même quels sont les produits qui entrent dans les ports indiens, y compris les prix qui ont été payés. Nous utilisons ces informations pour ajuster nos prix et notre stratégie en conséquence. »

En ce qui concerne les pommes de Fruitways, Tanwar s'attend à pouvoir approvisionner l'Inde en pommes Royal Gala jusqu'à la fin mars. « Les pommes indiennes sont actuellement disponibles, donc les expéditions se font en plus petites quantités en ce moment. Mais d'ici décembre, nous serons en pleine forme, envoyant environ 6 conteneurs par semaine. »

Pour plus d'informations : 
Saurabh Tanwar
Fruitways
Tél. : +48 503 939 974
saurabh@fruitways.pl 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)