La chute de la production de pommes en Europe, une opportunité pour les producteurs américains

La production de pommes est en forte baisse en Europe cette saison, tandis que les producteurs américains sont affaiblis par une offre excédentaire. Cette tournure des événements pourrait offrir aux exportateurs américains de pommes la possibilité d’exporter sur les marchés traditionnellement desservis par l’Europe.

La météo a eu des conséquences néfastes sur les pommes européennes. L'attaché de l'USDA a déclaré que les gelées tardives du printemps, la sécheresse, les vagues de chaleur et les dégâts de la grêle étaient à l'origine de la baisse de 24 % par rapport à l’année dernière de la production de pommes de l'Union européenne. La récession survient alors que les agriculteurs de l'UE continuent de se débattre avec la perte d'un marché d'exportation clé en Russie à propos des tarifs douaniers.

Selon les estimations de l’USDA, la Pologne, premier producteur de pommes de l’UE, a été le pays le plus touché cette année par la sécheresse et par deux gelées qui ont entraîné une baisse de la production de 43 % par rapport à 2018. L'Allemagne, la Hongrie et la Roumanie ont également été beaucoup touchés dans leur production de pommes cette année. La France et l’Espagne, en revanche, semblent s’en être sortis indemnes et devraient même enregistrer une augmentation de la production de pommes par rapport à 2018 de 7 % et de 13 % respectivement.

Les poires et les raisins de l’UE ont également été touchés, avec des baisses respectives de 13 % et 14 % de la production.

Pendant ce temps, les États-Unis sont en pleine guerre commerciale. L'Inde et la Chine ont imposé des droits de douane respectifs de 70 % et 60 % sur les pommes américaines. L'Inde était le deuxième plus grand marché d'exportation pour les pommes américaines en 2018, mais au cours des huit premiers mois de cette année, les exportations ont diminué des deux tiers. L'offre excédentaire qui en résulte a fait baisser les prix pour tous les producteurs américains de pommes. À la mi-septembre, le prix au détail des pommes Golden Delicious aux États-Unis a chuté pour atteindre 87 cents pour un demi-kilo en moyenne, soit le prix le plus bas depuis le lancement de la série AMS Retail de l’USDA en 2010.


Source : gro-intelligence.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)