José Mechó : « Travailler avec des mandarines à feuille demande de l'expérience et des connaissances »

« Vu la pénurie de fruits, nous avons plus de pouvoir de négociation cette année »



La production de clémentines dans la province de Castellón - l'une des principales zones de production de cet agrume en Espagne - a diminué d'environ 50 % cette année. Ceci, combiné à la lenteur de la maturation des fruits due aux températures élevées, fait que la demande est bien supérieure à l'offre, comme le rapporte le directeur d'Agribur José Ramón Mechó, qui représente la deuxième génération de cette entreprise familiale basée à Vall d'Uixó, dans la province de Castellón.



« Heureusement, nous avons de bonnes relations depuis de nombreuses années avec les producteurs auprès desquels nous achetons nos fruits, donc malgré les circonstances, nous avons réussi à accumuler un volume de fruits similaire à celui de la saison précédente. Notre objectif est d'augmenter progressivement notre propre surface de production dans les années à venir », explique José R. Mechó. Agribur traite entre 25 et 30 millions de kilos d'agrumes par campagne et s'est spécialisée dans la commercialisation de clémentines à feuille.



« La maturation des fruits a été si lente que tout ce qui arrive du champ à l'entrepôt est expédié le même jour, soit environ 150 000 kilos par jour. Les prix de vente sont restés élevés tout au long du début de la campagne. Vu la pénurie de fruits, nous avons plus de pouvoir de négociation cette année. »



« En même temps, les prix des fruits à l'origine ont grimpé en flèche en raison de la forte spéculation. La variété Clemenules, la plus couramment plantée dans cette région, est devenue environ 4 fois plus chère que l'an dernier, et des variétés qui ne seront pas récoltées avant février sont déjà en cours d'achat. Par conséquent, bien que la récolte ait commencé une dizaine de jours plus tard, la faible disponibilité nous permet d'anticiper la fin de la saison avec 3 semaines d'avance. C'est une campagne dans laquelle nous devrons tous bien défendre nos produits. »

« Travailler avec des mandarines à feuille demande de l'expérience et des connaissances »
Selon José R. Mechó, au cours des dix dernières années, de nombreuses entreprises ont commencé à vendre des mandarines à feuille, ce qui a entraîné une augmentation significative de l'offre.

« C'est un produit qui, si vous savez le manipuler correctement, génère moins de déchets et a des coûts de production plus faibles, étant donné la faible application des traitements et l'absence de processus de dégraissage. Cela semble facile, mais ce n'est pas le cas, c'est pourquoi beaucoup de ceux qui l'ont essayé ont rencontré beaucoup de problèmes et subi des pertes financières par manque de connaissances et d'expérience. » Agribur dispose d'une station d'emballage uniquement pour les mandarines à feuille et une autre pour les clémentines sans feuille et les oranges.

La société travaille avec les variétés Rubi, Orogros, Orogrande, Clemenules, Clemenvilla, Nadorcott, Tango, Murcott et Orri à feuille. Selon José R. Mechó, « Les mandarines et les clémentines de la première partie de la campagne, jusqu'en janvier, sont généralement plus faciles à manipuler avec des feuilles. Cependant, je crois que la Nadorcott est la meilleure variété car elle ne nous donne pratiquement jamais de problèmes de qualité. Nous aimons travailler avec cette mandarine. »

Ses marques sont Agribur, Coté Nature et Candela, et son principal marché est la France, où elle distribue des fruits zéro déchet destinés aux supermarchés et aux marchés de gros. En outre, elle expédie également vers d'autres pays européens. « Pour l'instant, nous ne sommes pas en mesure d'atteindre les marchés hors d'Europe, car nos fruits subissent peu de traitements et ils ne pourraient supporter de très longs voyages. »

Pour plus d'informations : 
José R. Mechó
Agribur S.L.
Ctra. Burriana- Segorbe, km. 23.5.
La Vall d'Uixó, Castellón. Spain
Tél. : +34 964670215
Cell. : +34 669819149
comercial@agribur.es 
www.agribur.es 

 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)