J. Carlos Martínez, de The Natural Hand : « Parfois, il vaut mieux arrêter de vendre jusqu'à ce que les prix se redressent »

Avec l'abondante récolte de kakis, l'ouverture de nouveaux marchés devient une nécessité

Dans une année comme celle-ci, avec une production de kakis aussi abondante, les exportateurs espagnols doivent nécessairement trouver le plus de nouveaux marchés possibles pour ce produit.

« La moitié des marchés est encore fermée pour les kakis, un fruit qui peut facilement être expédié vers des destinations lointaines. Si tous les marchés étaient ouverts, il n'y aurait pas assez de kakis pour les approvisionner », explique Juan Carlos Martínez, directeur de The Natural Hand, une société spécialisée dans l'exportation vers les marchés étrangers. FreshPlaza a visité l'usine centrale d'emballage dans la ville d'Albal, où les opérateurs travaillent en rythme avec la musique.

« Il y a 9 ans, nous avons commencé à réfléchir à la manière dont nous pouvions prolonger la durée de conservation des kakis, afin que la distance ne soit pas un obstacle à l'exportation du produit selon les normes de qualité Premium. Lorsque nous avons trouvé un moyen de le faire, nous avons frappé à la porte de nombreux importateurs en Asie. Après avoir loué un entrepôt, nous avons expédié avec succès le premier conteneur à Singapour, puis au fur et à mesure d'autres ont suivi. Pendant cette période, je me suis rendu plusieurs fois dans cette ville pour vérifier si les fruits arrivaient dans les conditions prévues. Nous sommes ensuite devenus des pionniers dans l'accès à de nouveaux marchés, avec des volumes constants et continus », explique Juan Carlos.

Environ 80 % des fruits vendus par The Natural Hand sont exportés à l'étranger. La société est présente sur des marchés tels que Singapour, Hong Kong, Malaisie, Indonésie, Canada, Brésil, Arabie Saoudite, Dubaï, Koweït et Jordanie. Actuellement, les choses avancent avec leurs contacts en Inde, en Thaïlande, au Japon, en Corée du Sud et en Chine, en attendant qu'un protocole d'exportation soit bientôt approuvé.


Palettes très résistante pour les expéditions vers l'Asie.

« Nous pensons que l'Asie a un grand potentiel pour la commercialisation des kakis, en particulier la Chine, le Japon et l'Inde. Le Japon, qui a conclu un accord de libre-échange avec l'UE, à l'exclusion des fruits, est le pays qui compte le plus grand nombre de variétés de kakis enregistrées ; ils connaissent donc très bien ce fruit. Les prix qui y sont payés sont également les plus élevés. Notre kaki Rojo Brillante n'est pas présent sur ce marché mais nous savons que ces consommateurs les adorent. S'il était présent, il arriverait à la fin de la saison locale du pays, ce qui nous permettrait de profiter d'une pénurie d'approvisionnement », explique Juan Carlos Martínez. « Nos représentants politiques devraient travailler plus fort pour aider les exportateurs à ouvrir de nouveaux marchés, même s'ils disent simplement que c'est quelque chose qui dépend uniquement de nous ».

La campagne du kaki Rojo Brillante s'étend de mi-septembre à fin février, et bien que certains puissent penser que la saison pourrait être prolongée avec de nouvelles variétés, Juan Carlos affirme que « le Rojo Brillante est le seul qui offre des garanties en termes de goût, de qualité et de fermeté pour pouvoir être exporté sur de longues distances ». 

« Parfois, il est nécessaire d'arrêter de vendre jusqu'à ce que les prix se redressent »
La campagne actuelle du kaki a été jusqu'à présent difficile en termes de prix en raison de l'abondance de l'offre. « Les prix ont chuté très rapidement cette année, à des niveaux même inférieurs aux coûts de production. C'est pour cette raison qu'à certains moments de la campagne, il nous faut cesser de vendre jusqu'à ce que les prix se redressent un peu », explique Juan Carlos.

« Je pense que si le secteur espagnol du kaki s'unissait au sein d'un conseil sectoriel formé d'entreprises privées et de grandes coopératives, dont l'Association espagnole du kaki et l'Appellation d'origine protégée Kaki de La Ribera del Xúquer, entre autres, nous pourrions plus facilement défendre les prix du produit. Nous devrions profiter davantage du fait que l'Espagne est le seul producteur de kaki Rojo Brillante avec des garanties de qualité et de gros volumes. »


L'une des installations d'emballage de kakis la plus à la pointe du progrès
Le nom de l'entreprise a été motivé par la tradition agricole de la famille Carlos. « Depuis mon enfance, je connaissais déjà l'agriculture grâce à mon grand-père Manolo. Cette activité a vu le jour grâce à notre travail sur le terrain », explique Juan Carlos, qui prévoit cette année de commercialiser entre 7 et 8 millions de kilos de kakis. « Depuis nos débuts, il y a six ans, nous avons doublé de taille chaque année ». 

Ses marques sont The Natural Hand, Luziela (qui vient de la combinaison des noms de ses filles Luz et Gabriela) et Montete, qui signifie « mon frère », en l'honneur de son frère, mort dans un accident de la circulation. De plus, elle travaille également pour de grandes marques espagnoles.

Environ 50 % des fruits traités par cette entreprise sont issus de sa propre production. « Nous n'achetons des fruits que dans les champs où les traitements appropriés, ainsi qu'une bonne taille, ont été effectués. Cette année, par exemple, il y a eu beaucoup de problèmes dus aux vents forts, que nous avons évités avec la fixation des arbres. Nous croyons également que nous disposons de l'une des installations d'emballage de kakis les plus modernes, prête pour les expéditions sur de longues distances. Nous avons la dernière technologie Unitec, ainsi que des trieuses optiques Maf Roda qui prennent 20 photos de chaque fruit. Le fait est que les kakis ne sont pas un produit facile à manipuler dans une usine d'emballage. »



The Natural Hand fabrique également d'autres produits, tels que la liqueur de kaki, la crème et le gin. « Nous faisons partie de l'Association Espagnole du Kaki, qui travaille avec ses partenaires pour améliorer la valeur des fruits qui ne peuvent être vendus frais en créant des produits comme le kaki séché ou le compost, entre autres.

Pour plus d'informations : 
Juan Carlos Martínez
The Natural Hand
Hort de Calafre, 6
46470 Albal, Valencia. Spain
Tél. : +34960046320
info@thenaturalhand.com 
www.thenaturalhand.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2019

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)