L'industrie de la clémentine trop fragmentée

Agrusib, entreprise spécialisée dans la production et la commercialisation de clémentines, a fondé la marque Sibarina en 1999. L'objectif était de rassembler les producteurs d'agrumes de la Plaine de Sibari en Calabre. Vingt ans plus tard, Agrusib est reconnue en Italie et à l'étranger pour ses clémentines et oranges et fait partie de l'Op Natura. 

« Les clémentines ne sont récoltées que lorsqu'elles présentent des caractéristiques qualitatives et organoleptiques spécifiques. Les valeurs Brix, par exemple, ne sont jamais inférieures à 12 », explique le président Domenico Oriolo. 

« Nous nous attendions à une réduction de 30 à 40 % des quantités cette année, mais les volumes sont encore plus faibles. Les prix sont presque satisfaisants pour le moment en raison des rendements plus faibles, mais nous avons dû faire face à un retard de production. En raison des températures élevées, les fruits n'ont pas pu avoir les heures de réfrigération nécessaires pour développer une bonne couleur malgré le taux de sucre élevé. Les choses sont un peu plus revenues à la normale maintenant. »

« Nous avons pris le risque de ne pas célébrer notre 20e anniversaire car un incendie a détruit notre vieil entrepôt le 15 juin 2019. Heureusement, nous avons réussi à le reconstruire en un peu plus de trois mois et nous disposons maintenant d'une plus grande installation équipée de toutes les machines dont nous avons besoin. »

« Au cours des vingt dernières années, la culture des agrumes en Calabre - et de manière plus générale en Italie - s'est beaucoup différenciée. Nous avons beaucoup de cultivars afin d'avoir un calendrier de maturation et de vente plus large. Je crois que les clémentines communes redeviendront populaires au cours des prochaines années. »

Le président d'Agrusib a souligné que l'Italie ne pouvait pas répondre à la demande intérieure, qui à son tour se heurte à la dévaluation et la dépréciation des agrumes domestiques de ces dernières années. « Sur le plan commercial, il faut souligner l'absence d'agrégation, qui affecte les prix finaux. De plus, ce faisant, nous favorisons la concurrence étrangère, en particulier de l'Espagne et de l'Afrique du Nord. » 

Selon Oriolo, seulement 20 % des producteurs font partie d'une organisation dans la Plaine de Sibari. « Seuls, les petits producteurs ne peuvent pas s'attaquer au marché. »

50 % de la production d'Agrusib est destinée à l'étranger. « L'Ukraine et la Pologne sont de grands consommateurs. Si, dans un premier temps, le commerce se concentrait principalement sur les petites qualités, il exige aujourd'hui également une qualité supérieure en raison du développement économique plus élevé. Nous envoyons également des produits en France et en particulier à Paris. L'année dernière, nous avons établi des relations avec quelques opérateurs allemands bien que nous ne puissions pas encore les servir à cause des rendements limités. »

Ce qui est curieux cette année, c'est la demande des pays qui achètent habituellement des produits de l'Espagne. « En raison des quantités plus faibles enregistrées en Espagne, des pays comme le Royaume-Uni et le Danemark demandent des produits. »

Pour plus d'informations : 
Domenico Oriolo - president
Soc. Coop. Agrusib a.r.l.
C.da Cafasi
87011 Cassano Allo Ionio (CS)
www.sibarina.it 

OP NATURA Soc. Coop. Agricola
via Pietro Mancini, 11
89024 Polistena (RC)
Tél. : +39 0966 930031
Fax : +39 0966 937890
info@opnatura.com 
www.opnatura.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)