Aaron Acosta commente les reportages faisant état de violences dans l'industrie de l'avocat au Mexique :

« La violence est inhérente aux régions, pas aux avocats »

La production et la consommation d'avocats ont connu une croissance exponentielle au cours de la dernière décennie. L'expansion de l'industrie a conduit le fruit à être surnommé « or vert » en référence à la valeur qui lui est accordée sur les marchés mondiaux, ainsi qu'aux bénéfices pouvant être réalisés par les personnes travaillant avec ce fruit.

Le Mexique est le plus grand producteur d’avocats au monde et de nombreuses régions du pays ont bénéficié du succès du fruit. Il y a cependant eu de nombreux reportages dans les médias concernant la violence entourant ce produit au Mexique. Dans un épisode récent de l’émission originale de Netflix « Rotten », l’accent est mis sur « La guerre de l’avocat » et l’implication des cartels dans cette industrie.

Villita Avocados est une société d'avocats entièrement intégrée verticalement qui possède des fermes au Michoacán, au Mexique, et distribue les fruits aux États-Unis. Aaron Acosta, responsable des relations corporate, répond aux reportages faisant état de violences dans la région et déclare : « Il est important de conserver une vision globale de l'ensemble de l'industrie. Il est facile d'épingler l'avocat comme quelque chose de plus qu'un simple fruit bon pour la santé et délicieux, et de le voir comme une monnaie. En général, cependant, la violence qui se produit est inhérente à ces États, elle n'est pas inhérente aux avocats. Cette violence pourrait, et se produirait probablement, avec toute entreprise rentable. Il ne s’agit pas de la marchandise elle-même, mais plutôt de l’argent qu’il est possible de gagner avec les avocats. »

Il poursuit : « La violence est sans aucun doute présente, mais c'est un danger que vous courez si vous êtes actif dans cette région. La violence est bel et bien présente, mais nous ne la considérons pas comme un danger pour nos opérations quotidiennes. Bien sûr, nous ne sommes pas à l’abri de perturbations et la sécurité de nos employés est toujours notre plus grande préoccupation. Il y a eu des moments où il la violence s’est intensifiée, nous empêchant d’être opérationnel à 100 % parce que nous voulions éviter la situation et assurer la sécurité de nos employés. »

En août 2019, certains fonctionnaires de l'USDA qui travaillaient dans l’État de Michoacán ont vécu personnellement certains des problèmes dans la région. « Je dois souligner que lorsque le personnel de l'USDA a été témoin d'une partie de la violence, j'ai engagé une entreprise de sécurité privée pour qu’elle nous fournisse un rapport détaillé sur les risques opérationnels pour l'association des importateurs, mais rien ne s'est concrétisé. Finalement, nous avons procédé à l'évaluation dans le cadre de nos directives opérationnelles internes. Cela nous donne une idée non seulement des préoccupations actuelles, mais aussi des risques futurs », conclut Acosta.

Pour plus d’informations : 
Aaron Acosta 
Villita Avocados
Tél : +1 (956) 207-3428
aaron@villitaavocados.com   
www.villitaavocados.com 


Date de publication:
© /



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)