Carlos Esteve, d'Onubafruit : « Notre production de framboises devrait augmenter de 25 % »

« Cette semaine, nous exportons les premières fraises de Huelva »

Les récoltes de fraises d'Onubafruit à Salamanque ont pris fin à la mi-novembre, et depuis la fin de ce mois, l'entreprise récolte les premières fraises de Huelva. Jusqu'à présent, ils approvisionnaient principalement le marché intérieur avec de petites quantités. Comme les volumes disponibles commencent à augmenter cette semaine, les exportations vers l'Union européenne débuteront également.

« Cette année, nous avons commencé la campagne de fraises à Huelva avec un peu d'avance, car nous avons planté plus de fraises en pots », explique Carlos Esteve, directeur commercial d'Onubafruit. « Nous distribuons les fruits sur le marché intérieur depuis toujours. Nous sommes également en concurrence avec d'autres origines, comme les Pays-Bas, la Belgique, le Pérou ou le Maroc ».

« Cette semaine, nous commencerons les premières exportations, et nous serons également en concurrence avec l'Egypte, bien que nous ayons le sentiment que les importateurs européens perdent de l'intérêt pour les fraises d'Egypte dès que celles d'Espagne sont disponibles ».

La coopérative de second degré prévoit d'augmenter légèrement sa production de fraises cette année. « Nous prévoyons des volumes un peu plus importants, bien que la superficie consacrée aux fraises à Huelva reste stable, car il y a de moins en moins de terres disponibles. Les restrictions pour obtenir de l'eau pour l'irrigation et le manque de cueilleurs limitent également la croissance de la superficie consacrée aux fraises. Le fait est qu'en plus des chevauchements avec d'autres cultures, la récolte des fraises se heurte à de sérieuses difficultés. Le manque de cueilleurs est un problème croissant non seulement à Huelva, mais dans le monde entier », explique Carlos Esteve.

85 % des fraises cultivées par Onubafruit sont soit des Fortuna, soit des Rociera, du programme FNM. Quant aux framboises, la société travaille avec des variétés exclusives par le biais d'ententes avec des sélectionneurs, et elle possède ses propres variétés de myrtilles. Bientôt, elle lancera également son propre programme de variétés de fraises.

« Notre production de framboises va augmenter de 20-25 % pour cette campagne »
Entre-temps, la production de myrtilles et de framboises continue d'augmenter à Huelva, bien que dans le cas des myrtilles, l'expansion des superficies se soit considérablement ralentie.

« En septembre, nous avons lancé la nouvelle campagne framboise 2019/2020, en vendant déjà quelque 2 000 tonnes. La production de framboises augmente non seulement à Huelva, mais aussi au Maroc et au Portugal. C'est du moins la situation actuelle, compte tenu de l'importance de l'offre actuelle de framboises, alors que des pénuries se sont généralement produites au cours des années précédentes. Les ventes sont relativement fluides, mais les prix ont chuté en raison de l'augmentation de l'offre », explique Carlos Esteve.

Pour plus d'informations :
Onubafruit S.Coop.And.
Tél. : +34 959 540 844
www.onubafruit.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)