Béatrice Chauffaille, Perlim :

« Nous lançons un emballage qui intègre la dimension RSE »

Depuis le début du mois d’octobre, il est désormais possible de trouver la pomme du Limousin AOP en barquettes 100 % carton majoritairement issu de la filière du recyclage. Pour Béatrice Chauffaille, responsable marketing du groupe Perlim, proposer un emballage qui s’inscrit dans une démarche de performance globale n’est que la suite logique des engagements déjà pris par l’entreprise : « Le but n’est pas d’épouser une mode mais d’être dans le prolongement de la Haute Valeur Environnementale. Nous souhaitons que les engagements pris via ce label aillent au-delà de la culture en verger, en prenant sens jusqu’au consommateur ».

« Nous vendons des pommes et non des emballages »
Pour incarner les valeurs de l’entreprise, Perlim fait le choix de se tourner vers un emballage sobre : « L’originalité de notre barquette réside dans sa simplicité. Nous vendons des pommes, et non des emballages. Le consommateur commence à en avoir assez d’avoir l’impression de n’acheter que du packaging. Avec cette apparence brute, nous avons souhaité recentrer l’attention du consommateur sur l’essentiel : les pommes en elles-mêmes. Exempt de fioriture et avec très peu d’encre utilisée, il véhicule immédiatement la notion de recyclage, et notre volonté de ne pas participer à la déforestation. Ce qui est essentiel, puisque nous voulions un emballage simple qui parle de lui-même ».

Une stratégie qui semble fonctionner au vu des retours positifs que l’entreprise a eus ainsi que du bon accueil de la distribution française.

Une production locale
Dans le cadre de cette démarche de responsabilité sociétale, Perlim a choisi de travailler avec un emballeur local, l’entreprise Allard Emballages située à 17 km de la société. « Tout d’abord nous voulions limiter notre impact environnemental également au niveau du transport. Mais il est par ailleurs important pour nous de participer au développement économique de notre région. Enfin, en tant que notre principal fournisseur en plateau carton, nous avons souhaité que ce soit Allard qui nous accompagne dans cette transition, même si l’entreprise ne s’est initialement pas positionnée sur ce type de références », explique Béatrice.

Une volonté d’élargir sa gamme
Les barquettes 4 fruits et 6 fruits sont aujourd’hui destinées à être vendues en France. Mais Perlim ne compte pas s’arrêter là : « Actuellement, c’est le marché français qui est le plus attentif et sensible à ce genre de pratiques. Mais nous avons également l’intention de lancer la gamme sur d’autres pays à l’export comme en Angleterre. Nous voudrions aussi étendre le concept à toutes nos références, dont la gamme bio, la logique voulant que l’on aille jusqu’au bout de notre démarche. Le consommateur revient sur une notion de bon sens, et nous avons envie de répondre de la façon la plus complète possible à sa demande », explique Béatrice.

Perlim présentera sa barquette en carton à l’occasion du Fruit Logistica Hall 21 - Stand E-01.

Pour plus d’informations :
Béatrice Chauffaille
Perlim
Cell. : +33 685 43 47 65
beatrice@perlim.com    
www.perlim.com   
www.alliance-perlim-meylim.fr   
Présents également sur Facebook, Instagram et Linkedin

Service qualité : 
Jessica Roussel
Cell. :+ 33 686 34 46 23
jessica@perlim.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)