En 2018, les producteurs de melons israéliens ont facturé 153 % de plus par kilo que les producteurs espagnols

La Grèce, le Maroc et d'autres concurrents affichent des prix plus élevés que l'Espagne. Selon Hortoinfo, basé sur les données de l'agence statistique de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (Faostat), en 2018, le prix moyen demandé par les producteurs de melons israéliens était 153,12 % plus élevé que la moyenne demandée par les producteurs espagnols.

Les producteurs grecs et marocains ont également pratiqué des prix plus élevés que les producteurs espagnols ; 65,62 % de plus pour les producteurs grecs et 18,75 % de plus pour les producteurs marocains.

Selon Faostat, le prix moyen payé aux producteurs de melons israéliens en 2018 était de 0,81 €/kg. Au cours de la même période, les producteurs espagnols ont été payés en moyenne 0,32 €/kg.

Selon les données d'Euroestacom (ICEX-EUROSTAT), en 2018, le melon espagnol a été vendu sur les marchés communautaires à un prix moyen de 0,83 €/kg, tandis que le melon d'Israël a atteint un prix moyen de 1,69 €/kg.

Le cas du melon grec est frappant. Les agriculteurs grecs facturaient en moyenne 0,53 €/kg pour leurs produits, mais leurs melons n'atteignaient qu'un prix moyen de 0,16 €/kg sur les marchés européens. Cela s'explique par le fait que la majeure partie de leur production était destinée au marché intérieur, et que le volume principal de leurs exportations était destiné à la Bulgarie et à la Roumanie.

En 2018, les producteurs marocains ont facturé un prix moyen de 0,38 €/kg pour leurs melons, qui ont été vendus sur les marchés des États membres de l'UE à 1,07 €/kg, soit 28,1 % plus cher que ceux exportés par l'Espagne.

La même année, les producteurs turcs ont facturé 0,18 €/kg pour leurs produits, vendus 346 % plus cher, en moyenne, sur les marchés de l'UE, cotés 0,803 €/kg. Ces résultats ont amélioré ceux du melon espagnol de 187 %, l'Espagne n'ayant augmenté le prix de son melon vendu dans l'UE que de 159,37 % par rapport au prix payé aux agriculteurs.

 

Source : hortoinfo.es 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)