Rosa Hernandorena, de Viveros Hernandorena :

« Comme pour d'autres produits, cette crise pourrait augmenter la valeur des fruits à noyau »

Les pépinières de plantes fruitières, considérées comme essentielles dans le secteur alimentaire, continuent de fonctionner malgré les difficultés liées à la pandémie de coronavirus.

« Toutes les visites que nous avions prévues pour les producteurs intéressés par nos variétés ont été annulées. Nous recevons quelques annulations de commandes en raison de l'incertitude de cette situation, et il y a également des retards dans les livraisons », déclare Rosa Hernandorena, directrice commerciale de Viveros Hernandorena.

« En général, il y a moins d'opérations. Par exemple, nous avions prévu de planter des amandiers, mais comme il s'agit de grandes exploitations, il faut des machines lourdes, et il est impossible de faire travailler 8 opérateurs tout en maintenant la distance de sécurité demandée par les protocoles de confinement. Cependant, le fait d'avoir les plantes en pots nous permet de prolonger le printemps ». 

« Malgré tout, nous nous sentons chanceux de pouvoir continuer à exercer nos activités, contrairement à d'autres secteurs, comme celui des pépinières de plantes ornementales, qui traversent des moments vraiment difficiles, puisque leurs clients ont annulé pratiquement toutes leurs commandes. Les techniciens en plantes ornementales ne sont pas autorisés à quitter leur domicile car ils ne font pas partie d'un secteur primaire. Ils n'auront probablement plus de ventes jusqu'en février de l'année prochaine. » 

En ce qui concerne les arbres fruitiers à noyau, Rosa Hernandorena déclare « Ces dernières années, il y a eu une crise des prix impactant les achats de plants. De plus, les plantations ont été déracinées et l'offre sur le marché devrait être plus faible. Néanmoins, j'aime penser que la demande augmentera cette année, car la valeur de certains produits, comme les oranges, est en hausse en raison de l'influence du coronavirus, et je pense qu'il en sera de même pour les fruits à noyau. Nous espérons que les producteurs seront en mesure de demander des prix décents pour leurs fruits. » 


Pour plus d'informations :
Rosa Hernandorena
Viveros Hernandorena
Tél. : +34 96 253 26 81
Cell. : +34 6 87 40 95 83
comercial@hernandorena.com
www.hernandorena.com


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)