Europêch'2020

Prévisions européennes de production d’abricots : les premières tendances pour la campagne 2020

Les premières tendances et les prévisions de récolte européennes sont révélées comme chaque année depuis presque 30 ans par Europêch, qui coordonne les organisations professionnelles italiennes, françaises, espagnoles et grecques à l’occasion du MedFEL. Cette année en raison de la crise du Covid-19 et du report du MedFEL, les organisations partenaires ont décidé de proposer deux conférences de presse en ligne pour présenter les prévisions abricots et pêches/nectarines.
 
Cette année, les conditions climatiques ont été particulièrement compliquées et ont affecté le potentiel de production d’abricots et ce dans tous les pays producteurs.
C’est d’abord le manque de froid hivernal pour les bassins de production méridionaux qui a généré une floraison hétérogène et souvent peu abondante. Puis fin mars et début avril des épisodes de gel ont touché certaines zones de production, affectant parfois fortement la production.
 
Pour cette campagne 2020, le potentiel optimal de production ne sera pas atteint et ce en toutes zones et tous pays.

France
La campagne abricot 2020 en France est marquée par les effets du climat. Tout d’abord un hiver exceptionnellement doux avec des maximales supérieures à 20° voire 25° au mois de décembre puis à nouveau des températures douces en début d’année. Dans de nombreuses zones de production et plus particulièrement dans les zones les plus méridionales comme la Crau, la Costière ou le Roussillon, les besoins en froid de nombreuses variétés n’ont pas été satisfaits, la dormance des arbres a été insuffisante d’où une floraison erratique, très longue, avec souvent présence de bourgeons malformés ou nécrosés.

Puis à la fin mars, certaines zones du Nord du Gard mais surtout du Vaucluse, de la Drome, des Baronnies, de l’Isère et de l’Ardèche ont subi plusieurs épisodes de gel.

Les vergers qui ont pu être protégés par des bougies ou des tours à vent ont pu être partiellement sauvés, même chose pour certains vergers en coteaux mais pour le reste les dégâts sont importants voire très importants.

Les données de prévisions de récolte sont en cours d’élaboration sur les exploitations et dans les OP mais d’ores et déjà on prévoit une production nettement inférieure au potentiel de production du verger français.

Au niveau de la précocité, alors que la saison avait démarré avec de l’avance sur les premières floraisons, le mauvais temps a recalé le calendrier sur des dates plus classiques avec un début des récoltes autour du 15/20 mai dans les zones les plus précoces.

Grèce
La production grecque d’abricots en 2020 sera la même que celle de l’année dernière. Certains dégâts dus aux gelées dans le Nord de la Grèce et principalement en Macédoine seront compensés par l’augmentation de la production suite à l’entrée en production de nouveaux vergers.

Le Sud de la Grèce (Péloponnèse) n’a pas subi de dégâts.
Le début des récoltes devrait être un peu plus tardif qu’en 2019.

Espagne
Dans la région de Murcie, principale région productrice d’abricots en Espagne, on prévoit pour la deuxième année consécutive une baisse de la production à cause d’une mauvaise floraison et une mauvaise nouaison.

Ces problèmes de production sont la conséquence des températures élevées du mois de février avec des maximales qui ont dépassé les 20° dans certains secteurs et jusqu’à 27°.

On observe également pour les variétés précoces une avance de maturité d’environ 10 jours par rapport à l’année dernière.

Dans d’autres régions de production comme en Aragon, on prévoit une baisse globale de la production d’abricots suite à des gelées principalement sur les variétés précoces.

En Castille-La Manche, on prévoit également une récolte inférieure à la normale mais supérieure à celle de l’année passée qui avait été marquée par de forts épisodes de gel. Dans cette région, l’abricot a subi des dégâts de grêle fin mars et début avril ce qui handicapera la mise en marché.

En Catalogne au cours des 5 dernières années, les superficies n’ont cessé d’augmenter pour atteindre 1 859 ha.

Les gelées de fin mars (26 et 27), ont causé des dégâts sur les fruits, dégâts directs (fruits gelés et tombés) mais aussi des fruits qui ne se sont pas développés. L’impact est très hétérogène en fonction des communes de la province de Lérida. Les parcelles les plus touchées sont celles qui sont les plus proches des rivières et les bas-fonds.

Les prévisions de récolte sont en cours d’élaboration et même si les chiffres ne sont pas validés (des fruits sont encore en train de chuter), la première évaluation prévoit une baisse de la récolte par rapport à l’année dernière.

Italie
L’année dernière, la production d’abricots en Italie a été importante mais elle a été affectée au niveau qualitatif par la grêle qui a particulièrement touché la production sur la première partie du calendrier.

La production d’abricots attendue pour 2020 a été fortement impactée par divers épisodes de gel qui sont survenus fin mars et début avril. Les régions du Nord de l’Italie ont été particulièrement touchées mais aussi les régions du Centre Sud le long de la façade Adriatique.
Avant les gelées, on signalait déjà une floraison moins abondante qu’à l’accoutumée. Dans de nombreux bassins de production on voyait clairement que la floraison n’était pas aussi importante qu’en 2019 à cause d’une alternance physiologique. De plus, dans certaines régions, l’hiver doux n’avait pas couvert les heures de froid nécessaires à la dormance des arbres.

En mars, la météo a été marquée par une longue phase de beau temps et de températures au-dessus de la normale ce qui a généré un avancement de la floraison, floraison qui s’est ensuite éternisée durant plusieurs semaines.

Au niveau des superficies de production, après des années d’augmentation des surfaces, on revient à une situation de relatif équilibre entre les arrachages et les nouvelles plantations. Pour 2020, on estime les surfaces en production en Italie à 21 000 ha, un potentiel stable par rapport à 2019. Bien sûr l’évolution des surfaces varie d’une région à une autre mais avec des écarts limités par rapport à l’année dernière ce qui conduit à cette stabilité globale.

Conférences de Presse  
Les organisateurs d’Europêch ont décidé de présenter les prévisions de récolte en ligne lors de deux conférences de presse :
- Jeudi 30 Avril à 16 h pour les prévisions de récolte européennes abricot
- Vendredi 22 Mai à 16 h pour les prévisions de récolte pêche nectarine
 
Pour vous inscrire aux conférences de presse : https://forms.gle/DzU9nVqdrjDwrqY46 
 
A la suite de ces conférences de presse, les données de prévisions de récolte seront mises en ligne sur les sites internet du MedFEL www.medfel.com et de l’AREFLH www.areflh.org 

Les prévisions de récolte européennes sont réalisées par Eric Hostalnou de la Chambre d’Agriculture des Pyrénées Orientales (France) avec la collaboration des organisations suivantes :
France : AOP Pêches et Abricots de France www.pechesetabricotsdefrance    
Italie : CSO Italy www.csoservizi.com  
Grèce : AOP Véria https://asepop.gr/en/  
Espagne : Cooperativas agroalimentarias www.agro-alimentarias.coop  et Afrucat www.afrucat.com  


Pour plus d'informations : 
Pauline Panegos
AREFLH
Tél. : +33 (0) 7 71 44 53 03
s.general@areflh.org  
www.areflh.org 
Twitter : @areflh 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)