Chris Sarantis de Canadawide :

« Une pandémie qui fait ressortir le meilleur des gens »

Malgré les défis posés par la pandémie, celle-ci montre également la capacité des gens à s'adapter. « Afin de maintenir la chaîne d'approvisionnement, les entreprises sont devenues très créatives et, à bien des égards, nous trouvons des solutions pour nous adapter », explique Chris Sarantis, de la société Canadawide basée à Montréal. « Je crois que nous continuerons à utiliser beaucoup de ces solutions à l'avenir. Cette période difficile a incité de nombreuses personnes à se lancer et je pense que cette crise fait ressortir le meilleur des gens ».



Ensemble, nous pouvons vaincre cette période difficile 
Au Canada, il existe un véritable sentiment d'unité. L'entreprise distribue des produits dans les grandes régions métropolitaines de l'Est du Canada, mais de nombreux clients locaux viennent également physiquement pour sélectionner les produits destinés à leur entreprise. « Afin de continuer à offrir à nos clients la possibilité de faire leurs achats sur notre site, nous avons tous dû faire des ajustements », a déclaré M. Sarantis. « De notre côté, l'une des mesures que nous avons prises consiste à réduire le nombre de clients autorisés à entrer dans l'établissement en même temps. De plus, nous avons fait porter des masques et des gants à notre personnel de vente et nous avons installé des séparateurs en Plexiglas dans les bureaux. Nos clients s'adaptent également en faisant leurs achats à différents moments de la journée et en restant à 2 mètres de nos employés ». Les clients de Canadawide ont fait preuve d'une grande compréhension et d'une grande collaboration. « Cette situation a exigé de chacun un certaine adaptation et, ensemble, nous faisons en sorte que cela fonctionne et que la chaîne d'approvisionnement soit maintenue ».


Chris Sarantis de Canadawide.

Les agrumes, les bananes et les fruits rouges sont les fruits les plus vendus
Interrogé sur les ventes de produits, Chris Sarantis a souligné une grande différence entre les fruits et les légumes. « Ce que nous constatons, et ce que les détaillants nous disent également, c'est que les légumes se vendent très bien, à l'exception de certains articles spécialisés. Les articles uniques utilisés principalement par les restaurants ne se vendent pas aussi rapidement, mais pour presque tous les autres articles, nous constatons un schéma « acheter, utiliser et réapprovisionner ». En revanche, du côté des fruits, les choses sont un peu plus compliquées. « Les consommateurs sont plus sélectifs. Ils choisissent des produits qui sont stables en rayon ou des articles qu'ils savent populaires dans leur foyer. Les gens veulent éviter que les aliments ne soient jetés ». C'est pourquoi les agrumes, les bananes et les fruits rouges sont les plus vendus. « Ce sont les produits les plus faciles à acheter, mais les produits d'impulsion ont pris un coup. Tout d'abord, les gens n'achètent plus aussi souvent qu'avant et lorsqu'ils se rendent au magasin, ils y vont avec une liste et s'y tiennent. De plus, les détaillants font leur marché différemment. Certains étalages sont plus petits ou ont été supprimés pour permettre aux clients de pratiquer la distanciation sociale ».

Du côté de l'approvisionnement, les choses se passent également plutôt bien. « Nous savons que nous devons donner à nos fournisseurs un peu plus de temps pour préparer nos commandes car leur capacité est réduite. Mais c'est une chose à laquelle nous nous sommes tous adaptés. Dans l'ensemble, il y a des défis, mais rien que nous ne puissions surmonter ».

Pour plus d'informations : 
Chris Sarantis
Canadawide
Tél. : (514) 382-3232
chris@canadawidefruits.com 
www.canadwidefruits.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)