Les importations françaises de fruits et légumes en provenance des Pays-Bas ont diminué de 21 % en mars

Au cours des trois premiers mois de cette année, les importations françaises de fruits et légumes frais ont été inférieures de 5 % à celles des mêmes mois de l'année dernière. La tendance a été à peu près la même pour les trois mois. Elle a également été inférieure à celle des années précédentes : 2 % en 2018 et 5 % en 2017.

Au premier trimestre de cette année, les importations en provenance des Pays-Bas ont été bien plus faibles qu'en moyenne en 2019. Au total, la France a importé 35 700 tonnes de produits néerlandais au cours des trois premiers mois de cette année, contre 42 700 tonnes au cours des trois premiers mois de 2019. Au cours des mois de janvier, février et mars, la tendance était de plus en plus à la baisse, à savoir à moins de 12, 16 et 21 %. De tous les principaux produits, les importations ont été nettement inférieures pour : les tomates - 24 %, les oignons - 10 %, les poires - 19 % et les carottes - 14 %.

Le total des importations françaises de tomates, de poires et de carottes a été normal. Outre les Pays-Bas, les importations d'oignons en provenance d'autres pays ont été moins importantes.

Exportations néerlandaises vers la France : deux tiers des réexportations
En ce qui concerne les importations françaises totales, la situation des grands produits au premier trimestre n'est pas exceptionnelle. Les exceptions ont été : les avocats -7 %, les ananas -13 %, les pommes -42 % ( !) et les fraises -11 %. Outre les Pays-Bas, les importations en provenance du Costa Rica (ananas) ont également été beaucoup moins importantes au cours du premier trimestre.

L'Espagne a été de loin le fournisseur le plus important. Les importations en provenance d'Espagne ont légèrement diminué. Le Maroc a été le deuxième fournisseur. Les importations en provenance de ce pays ont légèrement augmenté. A distance des deux grands : Belgique, Côte d'Ivoire, Italie, Israël et ensuite les Pays-Bas.

Les chiffres pour la France se réfèrent au produit néerlandais pour les Pays-Bas. Il est à noter que les réexportations ne sont pas incluses dans les chiffres d'Eurostat pour les importations françaises. Selon les chiffres français, les importations en provenance des Pays-Bas (produit néerlandais) s'élevaient à 214 000 tonnes sur une base annuelle en 2019. L'année dernière, les exportations des Pays-Bas vers la France, y compris les réexportations, se sont élevées à 640 000 tonnes.
En d'autres termes, deux tiers des exportations néerlandaises vers la France étaient des réexportations en 2019.

Les exportations françaises ont légèrement augmenté
Les exportations françaises de fruits et légumes frais au premier trimestre ont été légèrement (3 %) plus élevées que l'année dernière. Par rapport au premier trimestre 2018, elles ont également été légèrement plus élevées, mais au premier trimestre, elles ont été plus nombreuses en 2017.

Les pommes étaient le produit le plus important. Bien que les importations aient augmenté de plus de 10 % au cours du premier trimestre par rapport à l'année dernière, les années précédentes étaient encore plus élevées.

Les exportations de tomates ont été sensiblement plus élevées au premier trimestre qu'à la même période les années précédentes. Il s'agit principalement de la réexportation de produits marocains. Au cours du premier trimestre, la France a importé 140 000 tonnes de tomates marocaines et 36 000 tonnes d'Espagne. Les exportations françaises de choux-fleurs ont fortement diminué au cours du premier trimestre.

Moins vers l'Espagne et l'Italie ; plus vers les Pays-Bas et la Belgique
Les clients ont remarqué qu'au cours du premier trimestre, les livraisons aux pays voisins du sud, l'Espagne et l'Italie, ont été moins nombreuses. En revanche, les exportations vers le Portugal ont considérablement augmenté (67 %). Les exportations vers l'Allemagne, principal client, ont augmenté (5 %). Les exportations vers le Royaume-Uni sont restées stables et les exportations vers les Pays-Bas ont légèrement augmenté (4 %). Les exportations vers la Belgique ont connu une très forte croissance, de près de 30 %.

Cliquez ici pour le rapport complet.

Pour plus d'informations : 
Jan Kees Boon
Fruit and Vegetable Facts
Tél. : +31 654 687 684
fruitvegfacts@gmail.com 
www.fruitandvegetablefacts.com 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)