Les exportations de myrtilles argentines entravées par l'annulation des vols

Les producteurs de myrtilles de Mésopotamie, en Argentine, commencent à planifier la récolte 2020 après que les mesures de sécurité prises par le pays pour faire face à la pandémie ont été assouplies et que le pays est entré dans une « nouvelle phase normale ».

La récolte des variétés précoces à Entre Rios et Corrientes commencera à partir du mois d'août. Les producteurs travaillent actuellement sur le protocole de récolte 2020 avec des spécialistes pour garantir le respect des mesures imposées par le gouvernement national.

Problèmes de vols
Alejandro Pannunzio, président de l'Association des producteurs de myrtilles de Mésopotamie Argentine (APAMA), a déclaré que le secteur était confronté à un problème inattendu, le pays ayant suspendu ses vols jusqu'au 1er septembre.

« Nous sommes confrontés à la même incertitude que tous les secteurs. En outre, nous n'aurons pas de vols avant septembre et nous avons une récolte qui est toujours expédiée par avion. Notre souci est de résoudre ce problème, sinon il serait presque impossible d'exporter ces petits volumes qui sont expédiés sur des vols passagers », a déclaré le producteur.

« La plupart des cargaisons sont envoyées dans l'espace libre qui existe sur les vols passagers. Cependant, si ces vols sont annulés, il sera très difficile de continuer. Par ailleurs, certaines compagnies aériennes ont annoncé qu'elles quittaient le pays, ce qui réduit les possibilités de fréquence ». 

« Nous faisons des efforts à tous les niveaux mais il est difficile de trouver une solution car personne ne sait vraiment comment cette situation va évoluer. Nous travaillons sur un accord avec Aerolineas Argentinas pour voir si nous pouvons collaborer et envoyer des fruits à nos destinations d'exportation dans les vols vides qui sont utilisés pour renvoyer les gens en Argentine ».

La consommation augmente en raison de la pandémie
Face à l'incertitude mondiale, une chose est sûre : la consommation de fruits a augmenté dans le monde entier. La myrtille est en cours de réévaluation, notamment aux États-Unis, pays qui compte 300 millions d'habitants et dont la consommation moyenne par habitant est de 800 grammes de myrtilles par an.

« Un expert californien du commerce des fruits a confirmé sa présence à la conférence de l'APAMA, qui se tiendra pratiquement en août. Cet expert nous a déjà dit qu'il s'attendait à une augmentation de la consommation de myrtilles aux États-Unis, car les gens apprécient le pouvoir antioxydant de ce fruit. Un autre exposant de la conférence, Juan Gonzalez, depuis la Belgique, affirme que la consommation de fruits a augmenté de 13 % jusqu'à présent cette année. En d'autres termes, il y aura un marché. La question est maintenant de savoir quels prix les consommateurs pourront payer ».



Source : Simon Stopol, ProducePay. Avril 2020


Pour plus d'informations : 
APAMA  
Pellegrini 407, Concordia - E.R. Argentine
Tél. : +54 345 421 4943
www.apama.com.ar 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)