Des pommes de terre françaises commercialisées pour la première fois en Ukraine

Alors que les agriculteurs peuvent laisser la plupart des pommes de terre dans les champs en raison de la surproduction, l'Association ukrainienne des producteurs de pommes de terre (UAPK) - via la directrice exécutive Oksana Ruzhenkova - a déclaré que la France, la Belgique et les Pays-Bas ont exporté des pommes de terre vers l'Ukraine pour la première fois en raison de l'impossibilité de les vendre par les canaux de vente traditionnels en raison de la fermeture des frontières. 

« Cette année, pour la première fois en 29 ans, et peut-être même pendant l'ère soviétique, des pommes de terre sont apparues non seulement de Belgique et des Pays-Bas, mais aussi de France, dans les rayons des supermarchés. Ils ont arrêté absolument toutes les usines de production de frites. Les principales installations de transformation en Europe sont situées dans ces pays - plus de 20 usines qui fournissaient McDonald's dans toute l'Eurasie et tout le système HoReCa », a-t-elle déclaré.

Les États d'Europe occidentale ont également livré des frites aux zones de loisirs d'Égypte, de Turquie et d'Israël.

Le directeur exécutif de l'UAPK craint que le commerçant, le supermarché et l'acheteur ne soient trompés lors du choix d'un produit, car ces pommes de terre sont belles, se conservent longtemps, mais ne conviennent qu'à la friture.

À son avis, les supermarchés qui vendront des pommes de terre de France, de Belgique et des Pays-Bas pourraient ne pas indiquer le pays d'origine, et le prix ne différera pratiquement pas du coût du reste des pommes de terre de l'assortiment.

En outre, Mme Ruzhenkova a fait remarquer qu'il y a actuellement une certaine pénurie de pommes de terre pour les supermarchés, car l'année dernière, la sécheresse a entraîné une mauvaise récolte et même les producteurs industriels ayant un volume de récolte normal n'ont pas pu combler le déficit intérieur.

En.potatosystem.ru a signalé que, dans le même temps, début avril, l'Ukraine ne disposait pas d'un approvisionnement en pommes de terre au niveau vip (manque de terre sur les pommes de terre, 5 % de rejets par lot, fraction de 50 mm de diamètre à la coupe), ce qui a finalement augmenté l'approvisionnement en provenance de Biélorussie et de Russie, où l'industrie est subventionnée et où l'État indemnise les agriculteurs pour la construction d'installations de stockage, les semences et le carburant diesel au niveau de 50, 75 et même 100 % selon le district fédéral.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)