Gert Upton – Schoonbee Landgoed

C'est l'année où les premières Navels brillent

Dans l'hémisphère nord, les stocks d'oranges s'épuisent car la récolte égyptienne de Valencias est en baisse et la récolte espagnole a été entravée par les difficultés liées au Covid-19, préparant ainsi le terrain pour un produit quelque peu malmené ces dernières années : la Navel précoce.


Schoonbee Landgoed emballe ses oranges 24 heures sur 24 (photos fournies par Schoonbee)

Alors que les années précédentes, les Navels sud-africaines avaient été éclipsées par les Valencias de l'hémisphère nord, cette année, ils ne peuvent pas devancer les commandes, selon Gert Upton, directeur du marketing et des ventes de Schoonbee Landgoed, une entreprise située dans la région de Senwes (province du Limpopo), où se trouvent la plupart des vergers de Navels.

« La semaine dernière, nous avons reçu des commandes à l'étranger pour 2 900 palettes d'oranges, soit 235 000 cartons de 15 kg. Nous emballons 800 000 oranges en une saison. Nous aurions pu emballer toute notre récolte en trois semaines ! »

Ils emballent actuellement des oranges 24 heures sur 24 dans leur grande station d'emballage d'agrumes à deux voies de Kameelkop, en triant 1 800 à 2 000 bacs par jour.


La station de conditionnement d'agrumes de Schoonbee Landgoed

« Tous les pays de l'hémisphère nord sont à court d'oranges et sont occupés à terminer leurs stocks actuels. Il semble que ce sera la même chose cette semaine, rien n'indique que la demande ralentit ».

Bien que la Navels précoce ne soit pas la variété préférée, elle fera certainement l'affaire jusqu'à ce que les premières Valencias turques commencent dans environ deux semaines. « Il y a encore plus d'intérêt pour les Valencias que pour les Navels parce que les Valencias voyagent mieux, leur couleur est meilleure et leur pourcentage de jus est plus élevé. C'est le produit préféré ».

Les prix élevés de Valence en Europe 
Les premières Navels sud-africaines sont arrivées en Europe, mais à Schoonbee, ils ont commencé à emballer des Navels il y a deux semaines. Ils finissaient avec des citrons pour éviter de rencontrer les gros volumes du Cap-Oriental. Ils ont enlevé leurs Satsumas, ce qui leur a permis de commencer plus tôt à emballer des citrons cette année.

La saison de la Navel tardive commence dans environ un mois chez Schoonbee Landgoed.

Gert note qu'il y a quelques blocs où les Navels et les Valencias sont magnifiques, et d'autres blocs qui ont été endommagés par le vent, mais les dégâts causés par le vent semblent moins importants que l'année dernière.

En Europe, les prix de la Valencia tardive ont presque doublé par rapport à l'année dernière, optimisant la valeur pour l'Égypte après une période difficile en Chine.

« Nous devons simplement maintenir l'élan et nous assurer que les oranges restent une priorité absolue pour nos clients tout en maintenant des niveaux de prix réalistes ».

Au cours des cinq dernières années, le nombre d'hectares de Navels a diminué de 2 % dans toute l'Afrique du Sud, un certain nombre de producteurs ayant supprimé leurs Navels précoces, tandis que les hectares de Valencias (qui reste la plus grande superficie couverte par un cultivar spécifique) sont restés stables.

Pour plus d'informations : 
Gert Upton
Schoonbee Landgoed
Tél. : +27 13 262 4000
marketing@schoonbee.co.za 
http://schoonbee.co.za/ 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)