L'industrie sud-africaine du pomelo réduit ses exportations après un démarrage rapide

Environ deux tiers de la récolte de pomelos de l'Afrique du Sud a été exportée au cours d'une saison qui a démarré sur les chapeaux de roue mais qui a, depuis, pris un rythme régulier. Si la saison des pomelos peut être prolongée jusqu'au début du mois d'août, les producteurs pourraient bénéficier de la traditionnelle reprise en fin de saison.

Le début précoce de la saison du pomelo en Afrique du Sud et les volumes d'expédition élevés qui ont suivi ont d'abord provoqué un sentiment négatif sur le marché, certains acheteurs ne croyant pas que la saison était simplement très précoce.


Inspection des pomelos dans le port de Durban

La dernière estimation des exportations de pomelos rouges est de 11,9 millions de cartons de 17 kg, soit 13 % de moins que l'estimation initiale, et entre 800 000 et 896 000 cartons de pomelos blancs, car les possibilités d'exportation pourraient diminuer sur les marchés où le pomelo blanc n'est pas présent.

Depuis la semaine 19, les taux d'emballage ont ralenti, ce qui a permis d'aligner les expéditions de pomelos sur les années précédentes. La crainte que la récolte exportable reste concentrée dans une gamme de taille plus importante où le marché est déjà saturé pour certains calibres, ce qui réduit de plus de 30 % la récolte exportable pour le reste de la saison, a été dissipée car la récolte s'est déplacée vers des zones plus tardives dont les vergers plus anciens donnent des fruits plus petits, avec des pics de production aux calibres 40, 45 et 50.

Un alignement plus étroit entre les volumes emballés et expédiés a été positif à partir de la saison, ce qui a entraîné une baisse des volumes dans les ports.

La majorité des fruits pour les trois prochaines semaines proviendra de Letsitele et de Hoedspruit, après quoi la majeure partie de l'emballage jusqu'à la fin de la saison, vers la semaine 32, se fera dans les régions d'Onderberg, de Nkwalini et de l'Orange River, alors que la récolte de Valencias commence dans les régions du nord.

Appréhension à propos du marché japonais du pomelo
L'Europe a reçu plus de 1,2 million de cartons de 17 kg, avec des volumes nettement plus importants de cartons de 32, 35 et 40 kg que l'année dernière. En Europe du Nord, le marché est assez fort, sauf pour les grosses quantités.

Le Japon a également reçu beaucoup plus de cartons 35 parmi les volumes plus importants qui y ont été expédiés et la capacité du marché à absorber les volumes traditionnels a suscité des inquiétudes.

La Chine et Hong Kong ont également reçu une plus grande proportion de fruits de plus grande taille, soit 35 et 40, et aussi beaucoup de 45, mais le marché résiste bien.

La demande de la Corée du Sud est bonne, mais les rejets d'envois non conformes et les problèmes d'expédition associés entravent un flux constant de l'offre, note le groupe de discussion sur le pomelo.

En Russie, les prix des pomelos sont en forte baisse en raison des importants volumes envoyés en début de saison.

Le marché du Moyen-Orient semble saturé, même si les volumes cumulés cette année sont inférieurs à ceux des saisons précédentes.

La plupart des producteurs de pomelos sud-africains ont également des Valencias, et étant donné les volumes importants de Valencias qui vont bientôt mûrir, certaines entreprises de conditionnement en profiteront pour échelonner leurs emballages de pomelos, tandis que d'autres préféreront les retirer, même si ce n'est pas idéal d'un point de vue marketing.

Comme l'année dernière, on s'inquiète à nouveau du fait que certains fruits emballés pour la transformation n'aboutissent pas dans les installations de transformation mais sont commercialisés en concurrence avec des fruits de qualité supérieure, une pratique qui est préjudiciable à l'ensemble de l'industrie du pomelo, souligne le groupe de réflexion.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)