Susi Bonet, de Cambayas : « La récolte de figues de juillet sera normale »

« La production de figues de Barbarie a diminué de 50 % cette année »

Les pluies abondantes pendant l'hiver et une partie du printemps, les basses températures et les pics de chaleur occasionnels ont affecté la floraison et la nouaison des figues à Alicante, car le fruit est très sensible aux changements climatiques. La récolte, qui a commencé une semaine plus tôt cette année, a été réduite de 50 % par rapport à la saison précédente.

« Avec si peu de produits disponibles, les ventes sont rapides et les prix sont élevés, même s'ils ne sont pas au niveau où ils devraient être, compte tenu des volumes de cette année. Lorsqu'un seuil de prix donné est atteint, la demande diminue », explique Susi Bonet, du département commercial de la coopérative Cambayas, originaire d'Elche. « Il existe néanmoins un très bon marché pour les figues de Barbarie », ajoute-t-elle.

À l'heure actuelle, les récoltes de figues de la Turquie ou d'autres pays concurrents n'ont pas encore atteint les marchés, de sorte que l'Espagne profite toujours de cet écart.

« Il est dommage que nous n'ayons pas plus de figues disponibles, car c'est un produit assez exclusif à cette époque de l'année, et la consommation est en hausse. La moitié de notre production est vendue sur le marché espagnol tandis que le reste est exporté vers des pays comme la France, par le biais de marchés de gros comme Perpignan ou Rungis, ainsi que de chaînes de supermarchés. Ces dernières années, la demande a augmenté aux Pays-Bas », explique Susi Bonet.

Concernant l'influence de la situation du coronavirus sur la demande de figues, Susi Bonet estime que « l'engouement pour la consommation alimentaire pendant le confinement a déjà été dépassé. Si les prix sont très élevés, les consommateurs achèteront des produits moins chers, car beaucoup ont perdu leur emploi, ce qui a entraîné une perte de leur pouvoir d'achat ».

« Malgré la réduction de la récolte, la qualité des figues de Barbarie est très bonne. Dans environ deux semaines, nous allons terminer la campagne, qui sera plus courte cette année. Fin juillet, la deuxième récolte commencera, cette fois-ci de figues régulières, dont nous attendons des volumes normaux ».


Pour plus d'informations : 
Susi Bonet
CAMBAYAS COOP.V
Tél. : +34 966637588
susi@cambayas.com 
www.cambayas.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)