Alain Alarcón, Banagrumes :

« J’ai rarement connu une saison de fraises espagnoles aussi stable que cette année »

Le gouvernement français et la grande distribution ont choisi de mettre en avant l’origine France pendant cette période de confinement. Malgré cela, la fraise espagnole n’est pas restée sur la touche : « Cela fait 3 mois que nous avons un prix particulièrement stable. J’ai rarement connu un marché comme celui-ci. La fraise française a bénéficié d’un large soutien des médias en début de saison et, de ce fait, a été plébiscitée par les consommateurs. Mais il faut savoir que le contexte de crise a également tiré l’origine espagnole vers le haut. Sur toute la saison la demande est restée constante. Nous avons réussi à maintenir qualité, volumes et prix, là où parfois à la même époque, la demande moins forte engendrait une baisse de prix », explique Alain Alarcón, président de la société Banagrumes.


 
« La myrtille a un bel avenir sur le marché français »
Aux côtés de la fraise espagnole, il est maintenant habituel de retrouver chez ce grossiste se revendiquant « le multi spécialiste du fruit », d’autres fruits rouges comme les framboises et les myrtilles. « Nous avons beaucoup développé la myrtille ces deux/trois dernières années. Le récent lancement d’une nouvelle référence de myrtilles bio lors du premier anniversaire de notre marque Bio’Select en témoigne. C’est l’un des produits qui prend le plus d’ampleur sur le marché français actuellement, après avoir déjà séduit nos voisins anglais et des pays nordiques. Il répond parfaitement à ce que le consommateur attend : un fruit auquel on prête beaucoup de bénéfices santé, facile à consommer, qui ne nécessite ni préparation ni couverts et agréable à déguster. C’est un produit qui a de l’avenir. Il y a un vrai marché à prendre en France. Forts de ce constat, les producteurs s’organisent : là où la récolte est aujourd’hui manuelle, elle va se mécaniser rapidement. Cela permettra de baisser les coûts de revient et proposer aux consommateurs de nouvelles variétés à un meilleur prix. »



« Nous n’avons pas souffert de problèmes d’approvisionnement de framboises »
La société Banagrumes propose également des framboises d’origine Espagne et Portugal. « Nous avons commencé la saison en avril, en plein confinement. Bien que certains clients préfèrent l’origine portugaise, nous sommes très satisfaits de la qualité de la framboise espagnole. Malgré les dispositifs de sécurité sanitaire qu’il a fallu rapidement mettre en place - que ce soit à la cueillette comme à la vente - nous n’avons pas eu de souci particulier dans l’approvisionnement. D’un point de vue général, nous sommes satisfaits de la saison, qui est pour le moment légèrement supérieure en tonnage que celle de l’année précédente ».
 
Globalement, la période de confinement a plutôt été bénéfique pour ce grossiste importateur, son réseau de détaillants ayant tourné à plein régime, palliant ainsi la fermeture des marchés et de tous types de Restauration Hors Domicile (collective ou commerciale). Banagrumes mesure sa chance, l’importance du rôle qu’elle a joué durant cette période et se réjouit que le MIN de Rungis dans sa globalité commence à retrouver un rythme normal.  


 
Pour plus d’informations :
Alain Alarcón
Banagrumes
+33 (0)1 45 12 28 40
direction@banagrumes.com  
www.banagrumes.com  
 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)