Alexandra Brossard, Total Produce Indigo :

« Nous sommes très peu d’opérateurs à proposer de la poire sur toute la période estivale »

Alors que la saison de la poire Williams d’Afrique du Sud s’est terminée il y a un mois, il reste possible de retrouver l’origine Argentine chez Total Produce Indigo : « Nous commercialisons cette origine de mars à mi-juillet. L’idée est de terminer la campagne juste avant que la saison française des poires Guyot et Williams ne commence. Nous faisons donc la transition avec la France et sommes quasiment les seuls actuellement à proposer des volumes de poires Williams de qualité sur le marché Français », explique Alexandra Brossard, Directrice Commerciale de l’entreprise.
 
Aux côtés de la poire Williams, Total Produce Indigo propose des poires Abate principalement destinées à l’export : « Les origines pour cette poire, dont le premier marché est l’Allemagne, sont multiples. Nous avons actuellement le Chili, l’Argentine et nous sommes à la fin de l’Afrique du Sud. Et contrairement à la Williams, comme la nouvelle saison d’Italie arrive en général fin-août/début-septembre, nous en vendons quasiment tout l’été. Ce qui est intéressant à savoir puisque nous sommes très peu d’opérateurs à proposer de la poire sur toute la période estivale ».


 
« Nous avons eu des sorties satisfaisantes sur les poires lors du confinement »
La poire fait partie des fruits qui se sont bien vendus pendant la période de confinement. Elle a bénéficié d’un transfert de consommation, bien que le mode de distribution ait changé par obligation : « Comme nous nous adressons à une clientèle variée, nos ventes destinées à la RHD (Restauration Hors domicile) et aux Grossistes ont drastiquement diminuées. Mais les volumes se sont en quelque sorte réarticulés autour de la grande distribution. Il est évident que la perte de notre clientèle de grossistes a été compliquée, car la poire Williams étant un produit relativement fragile, nous n’avions plus la possibilité d’écouler la marchandise ayant un petit souci de qualité. Mais au final, nous avons eu des sorties satisfaisantes sur les poires. On espère maintenant avoir un bon dernier mois de campagne car nous avons encore beaucoup de volumes ».
 
En termes d’approvisionnement, Alexandra dit ne pas avoir été impactée par des soucis de logistique. « Les premiers bateaux de poires d’Argentine sont arrivés le 2 mars et beaucoup étaient déjà en route avant que la crise n’éclate en France. Par ailleurs, le fait de recevoir la marchandise aux Pays-Bas, qui a bénéficié d’un confinement moins strict, a été un atout. Nous n’avons en fin de compte pas été impactés sur la logistique en amont ».

 
« Le mois de Juin est très important pour nous en termes de ventes de poires »
Au cours du mois de juin, la consommation globale de poires baisse toujours au profit des fruits à noyau. « Surtout à l’arrivée des abricots. Or, comme cette année il y a un manque de produits sur le marché, nous ne sommes pas trop impactés. Mais les années où il y a une grande quantité d’abricots qui se retrouvent à 1 euro sur le marché, c’est très compliqué pour la poire », précise Alexandra.
 
Malgré cette baisse générale de consommation de poires à cette période de l’année, juin reste le mois le plus intéressant en termes de ventes sur ce produit-là pour l’entreprise. Être présents sur les segments tardifs fait effectivement partie de la stratégie de Total Produce Indigo : « Nous sommes leader sur l’import et de ce fait nous avons des concurrents qui vont disparaître de l’offre. Donc même si le global est plus faible, notre part de marché en juin sur la poire est plus forte. Même si les volumes commandés par client sont moindres, le nombre de clients augmente sur cette période. Beaucoup viennent alors vers nous car leurs fournisseurs ont arrêté le produit. Une de nos particularités réside dans la détention d’un frigo ultra-performant aux Pays-Bas qui nous permet d’avoir une qualité optimale pour pouvoir jouer cette fenêtre tardive ».  


 
« Nous avons un panorama poire assez dégagé pour le grand import actuellement »
« Cette année, les poires européennes sont soit sur le point de se terminer soit très chères comme la Conférence qui a atteint des niveaux de prix historiques. Nous avons une belle configuration import, ce qui fait que l’on peut promouvoir le fait que nous avons des opérateurs qui ont de la qualité sur ces produits-là et qu’il reste au consommateur l’été pour en profiter. Nous avons un panorama poire assez dégagé pour le grand import actuellement. Il y a un rehaussement de la gamme sur le secteur poire et on sent que nous avons moins de concurrence sur les origines annexes », conclut Alexandra.
 
Pour plus d’informations :
Alexandra Brossard
Total Produce Indigo SAS
ZAC du Griffon, 511 Route de la SEDS, Bâtiment 14
13127 Vitrolles, France
Tél. : + 33 442 416 680
Fax : + 33 442 791 883
a.brossard@indigo-fruit.com 
www.totalproduce-indigo.fr 
 
 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)