Méfiance à l'égard de ces ambitions pour le secteur

La réponse de Freshfel Europe à la stratégie « De la ferme à la fourchette » est positive

Aujourd'hui, Freshfel Europe a publié sa première réaction préliminaire à la stratégie « De la ferme à la fourchette » récemment publiée par la Commission Européenne dans le cadre du « Green Deal » européen. Freshfel Europe se félicite de la stratégie « De la ferme à la fourchette », qui contribuera à faciliter l'approvisionnement d'aliments nutritifs, sûrs et abordables aux citoyens européens grâce à des mesures à chaque étape de la chaîne d'approvisionnement alimentaire, de la production à la consommation. Néanmoins, Freshfel Europe reste méfiant quant à la viabilité des grandes ambitions pour le secteur décrites dans la stratégie qui pourraient entraver sa compétitivité.

La stratégie « De la ferme à la fourchette » offre principalement au secteur des fruits et légumes frais la possibilité de s'appuyer sur ses travaux existants pour accroître la durabilité à tous les stades de la chaîne d'approvisionnement et stimuler la consommation de fruits et légumes frais dans l'UE. Toutefois, la stratégie « De la ferme à la fourchette » est très directe dans ses ambitions pour le secteur agroalimentaire, avec des objectifs spécifiques pour l'augmentation de l'agriculture biologique et la réduction de l'utilisation des pesticides et des engrais. Si Freshfel Europe soutient le caractère ambitieux des initiatives, elle émet des réserves quant à la viabilité pratique de certaines de ces mesures sur le long terme.

Commentant la stratégie, Philippe Binard, délégué général de Freshfel Europe, a déclaré : « La stratégie « De la ferme à la fourchette » doit avoir une vision globale et prendre en compte les performances environnementales de la production, qui ne doivent pas être négligées au profit de l'agriculture biologique. Des mesures telles que la lutte intégrée contre les parasites présentent souvent des avantages environnementaux plus importants. » M. Binard a également expliqué que « la capacité du secteur des fruits et légumes frais à fournir des aliments de haute qualité, sûrs, nutritifs et abordables aux consommateurs et à assurer une rémunération adéquate aux producteurs ne doit pas être compromise. Des outils alternatifs efficaces doivent être fournis aux producteurs pour faire face aux espèces envahissantes et aux maladies des plantes si l'on veut réduire l'utilisation des produits phytopharmaceutiques. »  Dans sa prise de position, Freshfel Europe souligne que le maintien de la compétitivité du secteur des fruits et légumes frais est essentiel. Pour éviter toute distorsion du marché et toute concurrence déloyale, les normes et règles de production doivent être prises en compte dans toute proposition.

De plus, Freshfel Europe a été déçue de constater qu'aucune initiative concrète n'est incluse dans la stratégie pour soutenir directement le secteur des fruits et légumes frais de l'UE, et ce, malgré la référence de la stratégie à la consommation insuffisante actuelle de fruits et légumes dans l'UE et au fait qu'un régime alimentaire contenant davantage de fruits et légumes conduira à une amélioration de la santé et aura un impact environnemental bénéfique.

Pour plus d'informations :
Freshfel
info@freshfel.org
www.freshfel.org


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)