12 000 hectares susceptibles d'être touchés

Une tempête de grêle dévastatrice à Lleida et Huesca pourraient changer le cours de la campagne de fruits à noyau

Une forte tempête accompagnée de grêle, de la taille de noix dans certains endroits, a frappé Lleida et Huesca et a affecté les zones productrices de fruits à noyau de Torres de Segre, Soses, Alcarràs, Aitona, Binaced, Binefar, Ximenells, Alcolea de Cinca, Bellver de Cinca et Fraga.

Selon Asaja Lleida, les dommages causés aux plantations dans les zones de production de Lleida varient de 60 à 100 %.

Le producteur et exportateur Francesc Pena, directeur de l'entreprise Olimpfruit, basée à Lleida, affirme qu'environ 12 000 hectares de fruits à noyau, principalement des nectarines, des pêches ainsi que des pêches plates, ont été touchés par la grêle. « Nous parlons d'environ la moitié de la production de fruits à noyau de Lleida. Environ 7 500 hectares ont subi plus de 80 % de dommages. » 

« Dans certaines zones très précoces de Lleida, la récolte était déjà en cours, mais dans la plus grande partie du territoire, elle était sur le point de commencer. Il semblait que la saison allait être bonne, après quelques années difficiles », explique le producteur et l'exportateur. « Il s'agit de la plus importante zone de production de nectarines, de pêches et de pêches plates pour les mois de juillet et août en Europe. Il est clair que de nombreux opérateurs ne pourront pas satisfaire les commandes reçues », déclare Francesc Pena.

Cette tempête de grêle dévastatrice s'ajoute à celle enregistrée la semaine dernière à Torres de Segre et Mollerusa, où, outre les fruits à noyau, d'autres cultures, comme les fruits à pépins, ont également été touchées.

Les prévisions de récolte de fruits à noyau à Lleida fournies par Afrucat indiquaient déjà une réduction de 15 à 20 % de la production. Entre juillet et août, les productions de l'Italie et de la France sont également importantes, et celles-ci ont également été sérieusement réduites cette année en raison de l'impact des gelées.

« C'est un véritable massacre », déclare un grand producteur de Huesca. « Il y avait déjà un manque de nectarines et, dans une moindre mesure, de pêches plates qui se reflétait dans les prix, qui sont sensiblement plus élevés cette année. Cette tempête de grêle va modifier le cours de la campagne des fruits à noyau en Europe. Les règles du jeu ont complètement changé. » 

Il est également à craindre que certains négociants introduisent sur le marché des fruits endommagés par la grêle qui auront déjà été couverts par Agroseguro, ce qui pourrait créer une plus grande diversité de prix qui fera malheureusement baisser les prix des fruits de première qualité, qui seront en pénurie.

Des évaluations plus précises, avec plus de détails sur l'étendue de l'impact de cette tempête, suivront dans les prochains jours.


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)