Une saison intense pour la coopérative Solarenn 2020

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas. Chaque année, des nouveautés arrivent, les méthodes de culture évoluent et de nouveaux codes bousculent le secteur : sans pesticides, emballage éco-conçu, tomate gustative, etc. Voici le point sur les avancées de la coopérative maraîchère Solarenn (Saint-Armel, 35).

La période de confinement
Tout d’abord, une continuité du travail a été assurée chez Solarenn durant la période du Covid-19. Malgré les mesures de confinement et la période particulière, les équipes de Solarenn (32 maraîchers et 600 salariés) ont été pleinement mobilisés et ont assuré la production et la commercialisation des produits : tomates, fraises et poivrons.

 
Sans pesticides et haute valeur environnementale
Une majorité de la gamme de tomates Solarenn est garantie cultivée sans pesticides. La totalité bénéficie quant à elle de la certification Haute valeur environnementale (HVE) de niveau 3.

En effet, dès février 2019, alors précurseur sur le marché de la tomate, 86 % des exploitations productrices Solarenn, ont été certifiées Haute Valeur Environnementale de niveau 3, certification du ministère de l’agriculture, reconnue par les pouvoirs publics et les ONG... puis 100 % en juillet 2019. La Haute Valeur Environnementale engage l’intégralité des exploitations sur la biodiversité, la protection des cultures, la gestion de la fertilisation et la gestion des ressources en eau. Cette certification confirme l’engagement pris par la coopérative avec la gamme Sans Pesticides, ainsi que l’Alliance Nature & Saveurs avec Savéol et Prince de Bretagne.

La culture sans pesticides est devenue une référence pour tous les producteurs de Solarenn, privilégiant les interventions préventives naturelles, utilisant la Protection Biologique Intégrée, les auxiliaires. Le recours à ces solutions demande de consacrer davantage de temps à l’observation des cultures. C’est dans ce sens que quatre sessions de formation ont été dispensées au sein de la coopérative pour aider à la reconnaissance des maladies et ravageurs des cultures. Au total, 35 personnes ont pu être formées en 2019. Ces efforts ont payé, avec 85 % des exploitations engagées en 2019.

Le virus de la tomate, le ToBRFV, a été inscrit sur la liste d’alerte de l’OEPP (Organisation Européenne pour la Protection des Plantes) en janvier 2019. Cette année a permis à Solarenn d’installer les mesures de prophylaxie et de biosécurité, en limitant notamment les entrées dans les serres. Ces mesures et l’observation des cultures sont toujours de mise sur nos exploitations afin de limiter l’expansion du virus sur le territoire français.

Opération anti-gaspi, agro local & réflexion sur le bio
Par ailleurs, Solarenn a témoigné du soutien important apporté par l’association Solaal pour gérer les invendus liés à la crise de la tomate en mai 2019.

La coopérative maraîchère franchit une nouvelle étape en 2020, avec des emballages éco-responsables, et l’emploi systématique de barquettes en carton pour toutes ses gammes de produits. Ce dossier au long cours est compliqué car il engage toute une chaîne de partenaires. Les changements réguliers de modes de consommation des fruits et légumes complexifient encore la réflexion. En effet, durant la période de crise par exemple, les acheteurs ont plébiscité les produits emballés en laissant de côté le vrac.

Du côté des maraîchers, des réflexions sont menées autour de l’agriculture biologique et des jeunes s’installent. Il s’agit souvent d’enfants de familles déjà en place, la coopérative compte ainsi 2,5 ha en reprise de serre.

Enfin, l’agro local est un des enjeux de développement de la coopérative. Elle ambitionne d’être davantage présente localement auprès des grossistes et des commerces de détails. « Nous trouvons regrettable de ne pas être plus présents localement, auprès de la Restauration Hors Domicile, dans les cantines. Ce ne sont pas moins de 12 millions de repas qui sont distribués chaque jour en France. Certaines enseignes, en Ille-et-Vilaine, ne travaillent pas beaucoup en local avec Solarenn car leur plateforme ne propose pas le produit ! C’est tout un circuit qui est à réinventer. »

« Les efforts fournis depuis plusieurs années pour produire des légumes Sans Pesticides portent leurs fruits, nous sommes capables de fournir à nos clients une gamme variée, des volumes significatifs sur toute la durée de la saison. Les résultats commerciaux des variétés gustatives sont attendus avec impatience en 2020 », conclut Christophe Rousse.

Toujours à l’écoute des consommateurs, le prochain défi des maraîchers sera donc le développement d’une gamme de légumes en agriculture biologique.

 

Téléchargez le dossier de presse complet ici.

Nathalie Jouan
Solarenn
Tél. : +33 6 61 77 35 00
nathalie@nathaliejouan.bzh
 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)