Martijn Vogelaar (Fruvo) réfléchit à une double saison fruitière

« La crise du coronavirus n'a pas affecté les meilleures ventes de fruits »

A Fruvo, aux Pays-Bas, la société a vendu le dernier fruit de la saison 2019/2020. L'entreprise refroidit, stocke, emballe et vend des pommes et des poires. Ces fruits proviennent de leur propre ferme, Vogelaar Fruitcultures, et d'autres producteurs. « Nous avons l'intention de faire une pause d'environ quatre semaines. Nous pouvons le faire parce que nous ne sommes pas liés à un seul détaillant que nous approvisionnons en fruits toute l'année », explique le directeur général de l'entreprise, Martijn Vogelaar.

« C'est toujours un pari de vendre des poires en juillet ou en août. C'est pourquoi, jusqu'à présent, notre stratégie a toujours été d'essayer de le faire avant la fin du mois de juin ». Il réfléchit à une saison à double sens. « Jusqu'en janvier, la haute saison des fruits se déroulait ainsi. Les choses étaient tendues et les prix de vente dépassaient à peine les prix de revient. Après cela, les prix ont commencé à grimper. La deuxième moitié de la saison s'est bien passée ».


Pommes Delcorf et poires Belle de Jumet

« On pourrait dire que le coronavirus a dépassé les meilleures ventes de fruits. L'Italie dominait, mais la demande venait de partout. Il y avait aussi une demande générale. La Xenia est une variété de poire avec laquelle nous avons particulièrement bien réussi. Mais en fait, toutes les variétés se sont bien vendues. Les poires biologiques se sont également bien comportées, avec des ventes régulières. Rétrospectivement, nous avons peut-être vendu les fruits à un prix trop bas pendant la première moitié de la saison. Mais, avec le recul, c'est 20/20 ».

Martijn est prudent lorsqu'il s'agit d'exprimer ses attentes pour la nouvelle saison. A Fruvo, cela commence en août avec les pommes Delcorf et les poires Honey Belle. « Les choses pourraient se passer différemment. Je suis impatient de voir les dégâts que la sécheresse va provoquer. La récolte sera, en tout cas, inférieure à la moyenne. C'est surtout vrai pour les pommes, mais aussi pour les poires. Je n'ose pas encore faire le lien entre les pourcentages et cela. Ça dépend en grande partie de la quantité de fruits qui tombent et de la quantité de fruits qui poussent », conclut Martijn.

Pour plus d'informations :
Martijn Vogelaar
Fruvo
10a Oude Rijksweg
4412 NK, Krabbendijke, Pays-Bas
Tél. : +31 (0) 113 503 183
cmvogelaar@fruvo.nl 
www.fruvo.nl 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)