Les bus de Montpellier rouleront au bioéthanol de marc de raisin

À partir du 1er juillet, 15 bus roulant au bioéthanol de marc de raisin produit dans le Gard seront mis en service à Montpellier. Une première pour le réseau TAM, qui gère les transports en commun de la métropole de Montpellier.

Les bus serviront les lignes périurbaines de l’agglomération jusqu’à Lattes. Si leur prix est 25 % plus élevé qu’un bus classique au diesel, ils polluent nettement moins. « Nous essayons de tester tous les carburants et les énergies possibles. En cas de crise, cela diversifie nos sources d'approvisionnement en différents carburants, diesel, éthanol, gaz, électricité... Ces nouveaux bus éthanol permettent de nous séparer des derniers bus au gasoil », explique Abdi El Kandoussi, président de la TAM.

Déjà dans le Gard, des autocars fonctionnant sur le même principe relient quotidiennement Vauvert à Vergèze depuis avril 2019. Le bilan est positif d’un point de vue écologique, avec « 90 % d'émissions de gaz à effet de serre en moins... 50 % d'oxyde d'azote en moins... 70 % de particules fines en moins... par rapport à un véhicule gasoil », confie Luc Deshours, chargé de mission nouvelles énergies. En revanche, ils consomment 20 % de plus que le gasoil et leur maintenance s'avère être plus complexe.

Le méthanol utilisé est produit par la distillerie de biocarburants UDM à Vauvert, dans le Gard. Celle-ci recycle les déchets de la viticulture pour en faire du bioéthanol à partir du marc de raisin. Il suffit de deux distillations pour obtenir le bioéthanol pur. Un processus différent de l'éthanol produit à base de betterave, qui nécessite une grande étendue de surfaces agricoles.


Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)