La production de fruits au Vietnam souffre d'une intrusion d'eau salée

Le premier semestre 2020 a été une période difficile pour l'industrie fruitière vietnamienne. La sécheresse historique avec intrusion d'eau de mer et l'épidémie de COVID-19 ont eu un impact significatif sur les agriculteurs et les exportateurs de fruits vietnamiens.

Anna est directrice des ventes de la société vietnamienne d'exportation de fruits True Fruits Co., Ltd. Elle a récemment partagé ses connaissances sur les conditions actuelles de l'industrie fruitière locale.

« À l'heure actuelle, le Vietnam connaît une sécheresse extrême et l'intrusion d'eau de mer dans le delta du Mékong a atteint un sommet historique. La province de Ben Tre, la soi-disant « terre de cocotiers », a beaucoup souffert de la sécheresse. Bien que les cocotiers soient réputés résistants à l'eau salée, cela a tout de même entraîné la perte de leurs fleurs, ce qui signifie que la productivité des cocotiers a diminué. »

« En conséquence, la production de noix de coco au Vietnam a diminué d'environ 20 % par rapport à la même période l'an dernier. En outre, la taille du fruit est également plus petite que l'année précédente. Les noix de coco pour l'exportation pèsent en moyenne entre 700 g - 1 200 g le fruit, mais cette année, nous ne pouvons exporter que des produits pesant environ 550 g le fruit. »

« D'un côté, la baisse de la quantité de production a fait monter le prix à l'exportation, surtout durant l'été où la production est stimulée. D'un autre côté, l'épidémie de COVID-19 a une grande influence sur notre marché cible. Le pouvoir des consommateurs dans les chaînes de distribution européennes et nord-américaines ne s'est pas encore rétabli. À l'heure actuelle, la majorité de nos ventes est destinée à des usines de transformation en Chine et en Thaïlande. »

En parlant de la situation au cours des prochaines semaines, Anna a déclaré : « Avec la saison des pluies qui arrive bientôt, nous nous attendons à ce que la situation s'améliore. Cependant, nous estimons qu'il faudra au moins 3 mois pour que les cocotiers atteignent des conditions de productivité stables. »

La pandémie complique également la logistique pour les exportateurs vietnamiens. « Le coût actuel du fret aérien est de 6,2 à 7,1 dollars par kg, soit presque le double par rapport à la période normale (2,6 à 2,7 dollars par kg). Nous encourageons le développement d'une logistique appropriée et respectueuse de l'environnement, tout en garantissant la meilleure qualité de fruits après un transport longue distance. »

Nous espérons que l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Vietnam (EVFTA), qui prévoit que près de 99 % de l'élimination des droits de douane entre l'UE et le Vietnam, prendra effet vers juillet ou août de cette année. Cet accord devrait créer des opportunités pour les entreprises d'exportation et nous remettre des effets de la pandémie.

Outre les noix de coco, True Fruits exporte également un grand volume d'une variété de fruits tropicaux tels que le pomelo, le citron vert et le jacque.

Pour plus d’informations :
Anna
True Fruits Co., Ltd.
Tél. : +84 (0)911 390 037
anna@truefruitsco.com
www.truefruitsco.com


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)