Sigfrido Molina : « Nous devons faire en sorte que la valeur des mangues européennes soit reconnue »

« Il semblerait que cette année soit l'année des mangues espagnoles »

La campagne espagnole de la mangue débutera dans environ 2 mois à Malaga, la principale zone de production de ce fruit subtropical en Europe. « Bien que nous devions encore attendre un certain temps, il semble déjà que nous aurons une année « active » en ce qui concerne les volumes de production ; cependant, les pluies abondantes pendant la période de floraison ont causé quelques problèmes de Botrytis et dans certaines exploitations, les rendements seront plus faibles, en particulier dans celles des producteurs qui n'ont pas effectué les tâches de nettoyage des fleurs nécessaires pour provoquer une deuxième floraison. Quoi qu'il en soit, de nouvelles plantations de mangues continuent à entrer en production cette année, donc, globalement, ce sera une année avec plus de mangues », déclare Sigfrido Molina, directeur de l'entreprise Sigfrido Fruit, basée à Malaga.

Lors de la campagne précédente, la production était plus faible et, selon le producteur et le commerçant, les prix étaient plus élevés au début, mais ils se sont ensuite effondrés. « La mangue espagnole est très saisonnière ; la quasi-totalité de la production est récoltée en deux mois et demi. Pendant le reste de l'année, les marchés européens ont des mangues du Brésil et d'autres origines. Il va donc être très difficile de demander des prix plus élevés pour nos mangues si nous ne travaillons pas à donner à notre produit une plus grande valeur ajoutée à long terme, et c'est quelque chose qui reste à faire. Lors des dernières campagnes, certaines entreprises de ce secteur ont investi massivement dans des actions promotionnelles ambitieuses. L'objectif était que les mangues espagnoles soient perçues par les consommateurs européens comme un produit saisonnier et local. Je pense que c'est la voie à suivre et nous devons insister sur ce point chaque année ».

Sigfrido Fruit est une entreprise jeune et en pleine croissance. En quelques années seulement, elle a réussi à positionner sa marque sur le marché intérieur et dans d'autres pays européens. « L'Espagne devient un grand consommateur de mangues, bien que la plupart de nos envois soient destinés à la France, à la Belgique et à l'Italie, ainsi qu'aux Pays-Bas, dans une moindre mesure, et à d'autres destinations. Nous travaillons pour des marchés orientés vers les marques, nous faisons donc un effort énorme pour maintenir des niveaux de qualité élevés, ce qui est apprécié par nos clients ; d'où notre croissance exponentielle », déclare Sigfrido Molina.

Avant même le coronavirus, cette entreprise de Malaga avait déjà décidé de ne plus travailler avec des mangues importées par avion. « L'année dernière, nous nous sommes rendu compte qu'il y avait déjà trop d'opérateurs travaillant sur ce produit, et les niveaux de qualité ont considérablement baissé, même si le produit reste cher en raison des coûts élevés du fret aérien. Cependant, c'est un produit qui est plutôt utilisé pour compléter les commandes. En fait, après l'arrêt des vols pendant la crise du coronavirus, le marché ne semble pas avoir beaucoup manqué », déclare le producteur.

La récolte d'avocats en Espagne sera plus limitée lors de la prochaine campagne
La campagne espagnole pour l'avocat s'est terminée en mai avec une demande et des prix élevés, malgré le volume plus important et la crise sanitaire actuelle. « Nous avons clôturé une campagne d'avocats espagnols réussie et nous sommes satisfaits tant de notre part que de celle de nos clients et fournisseurs », déclare Sigfrido Molina. « Pour la prochaine campagne, une production plus faible (ou une année creuse) est prévue, nous serons donc obligés de chercher des fruits d'autres origines pour répondre à toute notre demande ».

En ce moment, le marché de l'avocat traverse une période difficile en raison de l'offre excédentaire de fruits péruviens. « Il y a eu une mauvaise planification tant de la part de certains exportateurs péruviens que des importateurs européens. Le marché s'est effondré début juin et les prix se sont effondrés. Pour qu'il y ait un équilibre entre l'offre et la demande, le marché européen peut prendre environ 10 millions de kilos d'avocats par semaine, et depuis quelques semaines, entre 13 et 14 millions de kilos arrivent. Même en baissant les prix, il n'est pas possible d'augmenter la demande. Cela fait que des fruits de bonne qualité finissent par être utilisés pour produire du guacamole ».


Pour plus d'informations : 
Sigfrido Molina
Sigfrido, S.L.U.
Tél. : +34 951 919 944 
Cell. : +34 653753694
sigfrido@sigfridofruit.com 
www.sigfridofruit.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)