Karel Belmans, Belgische Fruitveiling :

« Une énorme demande locale et étrangère pour les cerises belges »

Cette année, la saison des cerises belges a commencé encore plus tôt que l'an dernier. « L'année dernière, nous étions déjà en avance. Mais, cette année, nous sommes encore plus en avance. Il semble que la saison des cerises avance de plus en plus. Nous sommes cinq à dix jours plus tôt que d'habitude », déclare Karel Belmans du Belgische Fruitveiling. « Les variétés de cerises précoces se sont extrêmement bien vendues cette année. Nous avons commencé avec les variétés tardives la semaine dernière. Une grande quantité de Kordia et de Regina est attendue au cours des deux prochaines semaines. La demande est énorme, tant au niveau national qu'international ».

« Environ 40 % de cerises de plus que l'année dernière ont été perdues à cause du gel. En revanche, les Reginas s'en sortent bien cette année. Cette variété a très bien résisté au gel. Nous sommes toutefois prudents en ce qui concerne les estimations de l'offre. C'est parce qu'on prévoit de la pluie. La pluie pourrait faire éclater les cerises. Alors, les pertes seront encore plus importantes. Mais le gel a fait en sorte que les fruits puissent mieux pousser. Donc, cette année, nous avons de belles cerises, grosses et de bonne qualité. »

Environ 25 à 30 % de la culture des cerises en Belgique est actuellement couverte. Ce pourcentage est beaucoup plus élevé aux Pays-Bas. Selon Karel Belmans, cela s'explique par le fait que la culture des cerises aux Pays-Bas est beaucoup plus étendue. Les producteurs peuvent gagner plus d'argent. « En Belgique, la culture des cerises est très concentrée. Mais la culture sous abri est bien plus importante. Je pense que nous pourrions avoir 40 % de culture couverte si les prix le permettaient. Ce type de culture coûte en effet plus cher ».

« Nous suivons de près le développement de nouvelles variétés de cerises car nous sommes toujours à la recherche de meilleures cerises. Notre gamme actuelle est déjà excellente. Mais elle peut toujours être meilleure. La Samba précoce est une cerise de grande qualité mais c'est une variété techniquement difficile. Nous sommes optimistes pour la saison en cours. Elle a bien commencé, et les cerises sont de très bonne qualité. Nous espérons seulement qu'il n'y aura pas de fortes averses dans les prochaines semaines. Mais il ne faut pas non plus qu'il y ait de vagues de chaleur extrêmes », conclut Karel.

Pour plus d'informations : 
Karel Belmans
Belgische Fruitveiling
800 Montenakenweg
3800, Saint-Trond, Belgique 
Tél. : +32 (0) 116 93 411
Karel.belmans@bfv.be       
www.bfv.be     


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)