« Les volumes d'exportation de l'oignon hollandais atteignent des sommets formidables »

« Cette saison a été, une fois de plus, une excellente année pour les oignons néerlandais ». C'est ce que l'Association néerlandaise de l'oignon écrit dans son bulletin d'information. « À la fin de la semaine 24, les chiffres des exportations s'élevaient à plus de 1,15 million et donc toujours en avance sur la saison record de 2017/2018. Même en dépit des problèmes logistiques dans les destinations lointaines ».

« Les chiffres pour le second semestre montrent une croissance significative dans les pays entourant les Pays-Bas. La crise du coronavirus est en partie responsable de cette expansion. Au cours du second semestre, la demande des pays européens voisins a considérablement augmenté. Il y a eu des livraisons urgentes, notamment aux supermarchés en raison des comportements d'accumulation de la population. Les gens stockaient surtout de grandes quantités d'oignons ».


« Certains transformateurs, en particulier en Europe de l'Est, se sont arrêtés. Cette demande s'est donc déplacée vers les transformateurs néerlandais. La Croatie a importé pas moins de 2,6 millions de kg d'oignons. Alors que, pendant la saison record de 2017/2018, le compteur d'exportation de la Croatie est resté à zéro. Il en va de même pour le Kosovo qui a importé 2,1 millions de kg d'oignons des Pays-Bas. La Pologne, la Moldavie et le Monténégro sont également venus frapper à notre porte ».

Un événement historique en matière d'exportation
« Les exportations vers l'Inde et les pays voisins se sont poursuivies pendant un certain temps au cours du second semestre de l'année. L'Inde domine généralement dans cette région. Soudain, ce pays occupe la 129e position sur l'échelle des volumes d'exportation de l'Oignon des Pays-Bas. Avec le Bangladesh, le Sri-Lanka et d'autres pays voisins, l'Inde est bonne pour 50 millions de kg cette saison ».

« Cet événement historique en matière d'exportation est le résultat de mauvaises récoltes dans ce pays. Les problèmes climatiques en sont la cause. Cela ne fait que renforcer le fait que les oignons néerlandais sont un élément essentiel pour combler les lacunes en matière d'approvisionnement alimentaire. Même le deuxième plus grand producteur d'oignons au monde - un concurrent redoutable pour les Pays-Bas - peut soudainement devenir dépendant des oignons hollandais ». 

Arrivées notables
« Il y a eu plusieurs changements notables dans le top 20 des exportations. Le Brésil, par exemple, est de retour dans le top 10. Il est actuellement à la septième place. Là aussi, des conditions climatiques extrêmes ont provoqué une augmentation soudaine de la demande. Haïti et l'Indonésie ont quitté le top 20. La Malaisie est revenue à la quatrième place. Ils prennent leurs volumes d'exportation habituels. Notre Roi et notre Reine ont récemment effectué une visite royale en Indonésie. L'oignon de Hollande était à l'ordre du jour. Une ouverture pour les importations d'oignons néerlandais a également été rendue possible à nouveau ».

Destinations lointaines
« Cette saison, la demande des terres lointaines est en fait restée plus ou moins la même. La pandémie de coronavirus n'a pas d'impact direct ici. En tant que chaîne d'oignons néerlandaise, nous pourrions le remarquer davantage au début de la nouvelle saison d'exportation. Nous devons en effet faire face au fait que le flux de dollars se tarit à gauche et à droite. Cela est dû au fait que de nombreux bureaux de change sont fermés. De plus, la Chine s'est fermée à la mi-janvier ».

« Cela signifie que le nombre de conteneurs (frigorifiques) disponibles a considérablement diminué. C'était un défi d'obtenir suffisamment de ces conteneurs. Cela a finalement entraîné une augmentation des coûts logistiques pour le transport. Et cela, à son tour, a entraîné une hausse du prix des oignons. En fin de compte, cette augmentation de prix a eu un effet prohibitif sur les demandes d'exportation. De plus, la disponibilité d'oignons de qualité pour l'exportation était limitée. Le marché s'est donc effondré. Donc, tout le monde se concentre maintenant sur la nouvelle saison ».


Source : Holland-Onions 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)