Patrick Cluchier, Ets Tonfoni :

« Nous sommes persuadés que l’avenir du métier passe par une identification qualitative, fiable et suivie du melon »

Les établissements Tonfoni ont commencé la campagne du melon au début du mois de mai avec dans un premier temps, la production sous serre. Puis, les cultures de plein champ ont suivi vers la mi-juin. Alors que la récolte cette année s’annonçait avec de l’avance, les aléas climatiques du mois dernier ont impacté les prévisions : « Nous avons eu un très beau mois d’avril et début de mois de mai. Cela a permis un bon enracinement et développement de la plante, prédisant une certaine précocité dans la récolte. Du 20 mai au 10 juin, la production a souffert des aléas climatiques. Il y a eu beaucoup d’orages, de la pluie et des nuits très froides, ce qui a impacté le développement des melonnières sur certaines parcelles. Ces perturbations sur le début de campagne nous ont donc fait perdre l’avance qui était annoncée au printemps pour revenir à un calendrier normal », explique Patrick Cluchier, Président Directeur Général des Etablissements Tonfoni.

Melon de Cavaillon
 
« Malgré les aléas climatiques, nous restons sur des volumes normaux de saison et une qualité satisfaisante »
Les mauvaises conditions météorologiques ont impacté différemment les parcelles en fonction de leurs caractéristiques pédologiques et géographiques. Globalement, les volumes récoltés depuis le début de la saison sont conformes à ce que l’entreprise avait prévu, mais certaines parcelles ont été écartées par volonté de ne pas baisser en qualité. « Nous avons globalement un bon produit depuis le début de saison avec quelques passages délicats, qui ont pu impacter à un certain moment la qualité des produits. Certaines parcelles ont été plus concernées que d’autres, en fonction de leur capacité de rétention d’eau. Malgré cela, on peut dire actuellement que nous sommes sur des volumes normaux de saison et que depuis deux-trois semaines, la qualité est redevenue conforme à ce que nous attendions ».  
 
La fin de la saison, habituellement effective fin septembre, sera fonction comme toujours de la météo : « si nous avons une belle arrière-saison nous finirons entre le 20 et le 25 septembre, qui correspond au créneau de sortie de saison pour un produit de qualité ».

Tonfoni La Signature
 
« Le marché du melon fait l’objet de plusieurs défis »
La météo actuelle n’est pas encline à un marché porteur, le melon étant un produit particulièrement météo-sensible. Mais cette année, la demande est aussi mise à l’épreuve à cause de la crise sanitaire : « Depuis le déconfinement, il y a une certaine réticence du consommateur à sortir au restaurant. Ces établissements ont beaucoup perdu, et les ventes des produits haut-de-gamme en sont évidemment impactés. En supermarché, les causes de cette diminution de la demande sont plus difficiles à cerner. Par ailleurs, la météo joue énormément sur la consommation de melons certes, mais il y a aussi d’autres facteurs qui entrent en jeu comme la concurrence de plus en plus importante avec la pastèque. La présence très tôt de melons marocains, Espagne de plus en plus tard dans la saison, perturbe le consommateur. Les promotions à répétition tout au long de la saison n’ont plus l’effet qui était le leur auparavant. Peut-être aussi que l’offre au niveau national excède la demande ? Ce qui induit parfois en campagne des prix relativement bas, qui peuvent même aller en dessous des prix de revient, ce qui n’est pas normal ».
 
« Nous cherchons à mettre notre savoir-faire dans la sélection des fruits au service de tous nos clients »
A l’échelle de leur entreprise, Patrick et Bruno arrivent à tirer leur épingle du jeu grâce à une stratégie de répartition du risque et à des volumes de production adaptés à son outil de travail : « Nous sommes une entreprise à taille humaine, et nous souhaitons le rester. Nous avons une activité relativement complète dans le melon. Nous sommes aussi bien présents sur le marché français qu’à l’exportation, et nous nous adressons aux centrales d’achat, aux grossistes spécialisés en restauration, aux détaillants etc. Nous essayons de diversifier au maximum notre clientèle car nous avons un savoir-faire dans la sélection des fruits que nous cherchons à mettre au service de tous nos clients. Chez nous, le service prime sur les volumes ».  
 

Tranche de Miel
 
« La qualité et le service sont nos priorités »
Cela fait une soixantaine d’années que les Établissements Tonfoni proposent ses melons sous ses marques propres Tranche de Miel et la Signature Tonfoni : « Nous cherchons à emballer uniquement des produits de qualité, sous notre marque Tranche de Miel mais également sous la signature Tonfoni et la dénomination Melon de Cavaillon, répondant à des critères qualitatifs encore plus strictes. Ces deux derniers produits sont issus d’une sélection optimale, aboutissant à des melons zéro défaut, haut-de-gamme. Nous sommes très actifs sur le développement du Melon de Cavaillon et sa démarche en cours pour la reconnaissance en IGP. Nous sommes persuadés que l’avenir du métier passe par une identification qualitative, fiable et suivie. Car en référence à ce que Monsieur Tonfoni disait, un beau melon amène à l’acte d’achat, et un bon melon à celui de ré-achat. Nous sommes en quelque sorte à une croisée des chemins sur le marché du melon ».
 
Pour plus d’informations :
Patrick Cluchier/Bruno Baratier
Ets Tonfoni
Tél. : +33 4 90 73 11 63
cluchier@tonfoni.com 
www.tonfoni.com 


Date de publication:
Auteur:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)