Fin de la récolte des pêches Roussanne

Aujourd’hui sera la dernière journée de vente des pêches Roussanne au magasin de la coopérative Les Vergers du pays de Monein, installé à Monein, dans les Pyrénées Atlantiques.

La récolte de cette année aura été plus faible de 20 % par rapport à l’année précédente à cause de la météo. En effet, la saison a été marquée par une précocité inhabituelle. « Les fortes pluies de mai ont fait tomber les pêches », explique Marie-José Casaubon, présidente de la coopérative.

« Les conditions climatiques ont également joué », avec « l’absence d’hiver […] et un printemps très chaud », où se sont intercalés « des coups de froid en avril, au moment de la formation du fruit », précise Ludovic Malégarie de la coopérative.

Robert Bordenave Montesquieu, autre producteur indépendant a lui aussi constaté « une baisse de près de 50 % », par rapport à 2019. « Les pluies ont lavé les fleurs, même si certains producteurs sont passés entre les mailles du filet », dit-il.

L’autre problème auquel ont été confrontés les producteurs est la cloque, une maladie cryptogamique. Les intempéries ont rendu le traitement des arbres difficile. « Le vieillissement des arbres, l’exposition plus ou moins ventée de certains vergers […] s’ajoutent à la baisse de productivité ».

Mais selon la coopérative, la pêche est « toujours aussi juteuse et sucrée » et les producteurs se félicitent du « retour des consommateurs ». La cueillette s’est concentrée sur quelques jours au début de juillet. La récolte s’est terminée sous huit jours pour la Campanulée (variété précoce) et aujourd’hui pour la Rosacée (variété tardive).

 


Source : sudouest.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)