Le secteur polonais de la pomme stoppe ses exportations jusqu'à l'arrivée de la nouvelle récolte en septembre

« Toutes les régions n'ont pas été touchées par les gelées de printemps »

Dans deux mois, la nouvelle récolte de pommes polonaises arrivera sur le marché. La saison a été quelque peu particulière en raison notamment des conditions météorologiques et de la pandémie qui a fortement perturbé la stabilité du secteur. Les prix ont augmenté de 240 % au cours des quatre derniers mois, les consommateurs polonais ayant commencé à constituer des réserves.

Alors que la nouvelle saison se profile déjà à l'horizon, Emilia Lewandowska, directrice des ventes de l'exportateur polonais de pommes Fruit-Group, ne sait toujours pas à quoi ressemblera l'année. Il est certain que la situation est différente dans les régions productrices de pommes en Pologne : « Nous prévoyons de récolter un peu plus de pommes dans notre région de Grójec, par rapport à la saison 2019/2020. Pour autant que je sache, d'autres régions du sud de la Pologne ont été fortement touchées par les gelées de printemps cette année, ce qui fera baisser les récoltes par rapport à l'année dernière dans ces régions spécifiques. Toutes les régions n'ont pas été touchées par ces gelées, il y aura donc une différence entre les vergers polonais. C'est pourquoi il est actuellement très difficile de prévoir les volumes de la prochaine saison ! Certains vergers n'ont que 20 % de leur volume normal, d'autres en ont environ la moitié. Il y a même des vergers qui ont à peine subi des pertes et qui auront une récolte normale cette année ».

Le temps a joué un grand rôle dans les problèmes qui pourraient surgir cette saison. « Nous avons eu un hiver et un printemps très secs cette année, avec un trop plein de pluie en mai et juin, ce qui a entraîné de l'eau dans les champs. Nous allons avoir une période de végétation plus longue, et les producteurs vont donc être obligés d'investir plus pour la protection de leurs vergers. La variété Champion présente des défauts de gel sur la peau, et les pommes seront plus grosses ».

Après une saison agitée, la priorité de Fruit-Group est de maintenir sa stabilité avec ses clients, mais également trouver de nouveaux partenaires à long terme pour la saison à venir : « Pour nous, l'objectif actuel est de maintenir la coopération avec nos clients stables, et de vendre plus de pommes cet automne 2020 par rapport à 2019. Nous recherchons également une coopération sur le long terme avec des clients potentiels. C'est un compliment lorsque les clients effectuent des commandes répétées et reviennent sans cesse pour nos produits. Les pommes attendant toujours d'être récoltées, nous nous concentrons actuellement sur notre département de fruits rouges, avec les myrtilles et les framboises. Ce serait formidable si nos ventes dans ce secteur augmentaient également cette saison ».

Récemment, le prix des pommes en Pologne a grimpé en flèche. Bien que la hausse ait commencé lentement en mars, les mois suivants ont vu une augmentation de 240 % : « Jusqu'en mars, le prix des pommes était assez stable. Mois après mois, les prix ont commencé à augmenter légèrement, mais l'augmentation a été d'environ 1 à 4 %. Puis, en avril et mai, nos commandes ont doublé, car la plupart des consommateurs ont commencé à constituer des réserves, ce qui a provoqué une hausse des prix. Si nous regardons la différence de prix sur ces quatre mois, ils ont augmenté de 240 %. Mon père travaille dans ce secteur depuis 1990 et il ne se souvient pas de prix aussi élevés. Cette situation a été causée par le gel en avril et mai 2019, qui a entraîné une baisse des récoltes cette année. Bien sûr, la demande accrue des consommateurs pendant la pandémie a également joué un rôle important », explique Emilia Lewandowska.

Pour plus d'informations :
Emilia Lewandowska
Fruit-Group
Tél. : +48 603 303 488
biuro@fruitgroup.pl


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)