Jesús Gómez, directeur de Frutas Esther :

« Notre protocole strict nous a permis de détecter le cas de coronavirus et de poursuivre notre activité de production sans interruption »

Le week-end dernier, un cas de coronavirus a été détecté dans le centre d'emballage de la société murcienne Frutas Esther, qui est maintenant en pleine campagne de raisins de table. Il s'agit d'une femme de 20 ans asymptomatique qui a été immédiatement isolée, ainsi que le personnel de sa zone de travail.

« Nous avons mis en place un protocole strict de prévention de la contagion qui est en vigueur depuis le mois de mars. Cela nous a permis de détecter le cas et de poursuivre notre activité de production sans interruption », déclare Jesús Gómez Yelo, directeur de Frutas Esther. « Lors de la réunion de la Commission COVID-19 de la Région de Murcie, il est clairement apparu que nous avons été exemplaires dans le processus. Nous avons mis en œuvre le protocole de sécurité et de prévention avant le début de cette campagne. Grâce à cela, nos travailleurs se sentent en sécurité et à l'aise sur leur lieu de travail ».

La campagne du raisin de table de Murcie est marquée par une production inférieure à celle de l'année dernière, en raison à la fois des pluies abondantes enregistrées pendant 21 jours en avril (du jamais vu à Murcie) et des températures exceptionnellement chaudes de février, qui ont empêché les plantes d'obtenir le nombre d'heures de froid nécessaire. Au niveau commercial, l'offre et la demande sont assez équilibrées, selon Jesús Gómez : « Il y a moins de fruits disponibles en Espagne, et l'Égypte, qui était un concurrent important dans les premières semaines de la campagne, a déjà terminé. »

En avril et mai, avant le début de la campagne, il y avait beaucoup d'incertitude car les marchés de rue et les marchés centraux ont fermé. « Ces circuits sont encore d'une importance considérable dans les pays de l'arc méditerranéen », déclare Jesús Gómez. « Maintenant, nous avons de nouveau des doutes, car bien que ces canaux de vente soient rouverts, il y a de nombreux nouveaux foyers dans différentes régions, tant en Espagne que dans d'autres pays, et nous craignons donc la possibilité d'un nouveau confinement ».

Compte tenu des circonstances, les exportations sont plus orientées vers l'Europe cette année. « L'année dernière, les marchés chinois et vietnamien se sont ouverts aux raisins de table espagnols, mais cette année, en raison de la pandémie, il y a des retards importants dans les ports, tant en Asie qu'en Afrique du Sud, un marché que nous considérons déjà comme consolidé. Avec de tels produits périssables, nous ne pouvons pas nous permettre de retarder l'arrivée des fruits dans les rayons. Nous devrons faire de notre mieux pour nous adapter à cette nouvelle normalité ».

Pour plus d'informations :
Jesús Gómez Yelo
Frutas Esther, S.A.
Ctra Estación km 1,9
30550 Abarán. Murcie. Espagne
Tél. : +34 968770000
jesus@frutasesther.es
www.frutasesther.es


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)