Vers 20 % d’alimentation bio en restauration collective

La Maison de l’agriculture biologique du Finistère (MAB 29) forme les cuisiniers et mène des actions dans les collèges afin de parvenir à atteindre l’objectif des 20 % d’alimentation bio en restauration collective fixés par la loi Égalim.

« Nous travaillons sur le sujet de la restauration collective depuis 20 ans, nous sentons l’impact de ces travaux », indique Valérie Lazennec, productrice de Brest en charge du dossier dans l’association. La MAB 29 propose ses services aux cuisiners afin de leur « apprendre à travailler des produits bio sans augmenter le prix des repas. Nous accompagnons aussi les fournisseurs, pour leur montrer ce que les producteurs peuvent leur fournir ». Le tout est subventionné par une aide départementale.

« 3 collèges sur 4 ont augmenté leur part d’alimentation biologique en maîtrisant leur budget et en créant une émulation entre établissements », confie Florence Busson, chargée de mission restauration collective et alimentation bio. Certains établissements ont même réussi à diminuer leurs dépenses « en changeant les pratiques, en travaillant des produits bruts et en s’approvisionnant en circuit court. Les repas végétariens hebdomadaires ont aussi contribué à augmenter la part de bio tout en maîtrisant les coûts ».

Le Conseil départemental est très impliqué dans le projet. Il a d’ailleurs lancé le défi « Collège à alimentation positive », en partenariat avec la MAB 29, pour arriver à cette alimentation plus locale et biologique.

 


Source : paysan-breton.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)