Par le partage et le renforcement des connaissances

Un projet européen devrait permettre de réduire les maladies et les infestations dans l'agriculture fruitière biologique

Les mesures préventives contre les maladies et les parasites sont essentielles dans l'agriculture fruitière biologique. Cependant, les insectes, les acariens et les champignons peuvent causer des pertes importantes. Si nécessaire, les producteurs peuvent utiliser des pesticides naturels.

De nombreux producteurs européens de fruits biologiques ont leurs propres méthodes et techniques adaptées pour contrôler et combattre les parasites et les maladies avec succès. Ces connaissances et  pratiques ainsi que cette expérience précieuse restent souvent cantonnées au sein de leur propre entreprise ou région. Elles ne sont pas partagées avec d'autres fruiticulteurs confrontés aux mêmes défis. Le projet Biofruitnet relie l'ensemble du secteur européen des fruits biologiques. Ainsi, les mesures et les méthodes efficaces peuvent être accessibles à tous.

La première étape du projet consiste à obtenir une image précise des défis actuels auxquels sont confrontés les agriculteurs européens et identifier les stratégies utilisées pour résoudre ces problèmes. Les partenaires de Biofruitnet ont mis au point un questionnaire en anglais. Il est destiné aux fruiticulteurs, aux conseillers et aux chercheurs du secteur biologique. Ces questions permettent de déterminer les connaissances nécessaires et donc à développer. Il s'adresse aux fruits à pépins et à noyau biologiques ainsi qu'à la culture des agrumes. Les expériences faites avec les mesures développées par les agriculteurs eux-mêmes sont également enregistrées. Il s'agit de la lutte contre les maladies et les parasites. On demande également aux fruiticulteurs comment ils aimeraient recevoir ces informations techniques.

Les résultats du questionnaire permettront de déterminer le savoir-faire et les informations nécessaires dans les différentes régions. Il montrera également comment ces connaissances devraient être mises à disposition et quels sont les canaux de communication préférés des producteurs. Cela comprend, par exemple, des vidéos, des podcasts et des cours d'apprentissage en ligne. Toutes ces données doivent être à la fois informatives et facilement accessibles. Ces produits de communication seront disponibles dans toute l'Europe par le biais de réseaux, de services de conseil et d'établissements d'enseignement.

Environ 300 enquêtes seront réalisées dans toute l'Europe. Parmi celles-ci, 20 seront menées en Belgique et aux Pays-Bas. Les producteurs de fruits biologiques, les conseillers et certains chercheurs sont contactés. Cet été, ils répondront aux questions dans 20 pays européens. L'interlocuteur local de chaque pays prendra contact avec les producteurs.

Delphy est le partenaire du projet Biofruitnet en Belgique et aux Pays-Bas.

Pour plus d'informations :
Delphy
Biofruitnet


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)