La faible récolte du melon de l'Albret engendre une flambée des prix

Comme beaucoup de productions cette année, la météo printanière n’a pas été favorable à la croissance du melon de l’Albret. « Le printemps hétérogène que nous avons connu entraîne de faibles quantités », confie Marc Gaudé, producteur à Villeneuve-de-Mézin. « Entre les plantations précoces, que nous avons commencé à récolter dès le 20 juin et ce qui pousse en ce moment, il y a eu comme un trou de production ». L’année dernière, 1 200 tonnes de melons qui ont été ramassées dans son exploitation.

La récolte moins bonne a eu un impact direct sur le prix des produits. Sur les étals des marchés, les melons de l’Albret peuvent coûter jusqu’à 3 euros pièce. « Il faut aussi savoir que les surfaces de production ont encore baissé en Albret », précise Marc Gaudé.

Le producteur garde tout de même espoir pour la fin de la saison. « C’est une plante qui aime la chaleur. On a de l’espoir pour le mois d’août, avec les conditions climatiques actuelles, d’avoir une production plus importante », dit-il.

Cette année, 2M Primeurs assure le conditionnement et la commercialisation du fruit de la coopérative Cadralbret sous la marque « Ange ».

 

Source : ladepeche.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)