Baisse de la production des pêches et des poires dans le Roussillon

Alors que la récolte des pêches touche à sa fin dans le sud de la France, le bilan de la saison est plutôt mitigé. En raison d’une météo défavorable, la qualité des fruits n'est pas au rendez-vous.

En Occitanie, l’hiver particulièrement doux a nui à la floraison, engendrant de nombreuses pertes, les fruits n’étant pas présentables pour la vente aux supermarchés. La baisse de la production est estimée autour de 20 %.

A quelques kilomètres de Perpignan, la coopérative d’Ille-sur-Têt conditionne 200 tonnes de fruits par jour. Mais cette année, la consommation affiche une baisse de 15 %, due notamment à la flambée des prix à l’étalage. Sur un an, les prix des fruits frais issus de l'agriculture conventionnelle ont augmenté en moyenne de 17 %. La nectarine a augmenté de 26 %, suivie par la poire avec + 24 %, et la pêche avec + 21 %.

« On est un peu mécontent de cette publicité qui dit que le prix des fruits a augmenté. Nous à la production, ce n’est pas ce que l’on ressent, on a eu une petite augmentation de 5 % mais ce n’est pas les 15 à 20 % que l’on entend », indique Jean-François Not, président de la coopérative Ille-Fruits.

 


Source : francetvinfo.fr


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)