L’Alliance des consommateurs suisse cherche à faire accepter les fruits et légumes hors normes

Une enquête de l'Alliance des organisations de consommateurs a montré que deux tiers des Suisses seraient prêts à acheter davantage de fruits et légumes sortant des standards usuels.

Lors du confinement en Suisse, les grandes surfaces comme Migros et Coop avaient élargi leur offre en légumes et fruits, en incluant ceux qui ne rentraient pas dans  les normes habituelles de forme et de calibre. Cependant, depuis que la crise s’est un peu calmée, ces produits ne sont plus trouvable dans le commerce. Pour l'Alliance des organisations de consommateurs, formée de la FRC en Suisse romande, de la SKS en Suisse alémanique et de l'ACSI au Tessin, il s’agit d’un « gaspillage alimentaire » auquel elle souhaiterait mettre fin.

Les consommateurs ne semblent pas dérangés outre mesure par les caractéristiques imposées par les grandes surfaces, vu que lors d’une enquête de la Fédération romande des consommateurs (FRC) et de ses homologues auprès de 4 150 participants, plus de la moitié ont indiqué avoir acheté de tels produits durant le confinement. De plus, 66 % souhaitent continuer de les acheter à l’avenir. A noter aussi que 25 % des personnes interrogées estiment que ces produits ne doivent pas nécessairement être proposés à un prix inférieur.

 


Source : laliberte.ch


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)