Comment les agriculteurs peuvent-ils lutter contre la canicule et la sécheresse ?

Au fur et à mesure des étés, les problèmes liés à la canicule et à la sécheresse se posent de plus en plus pour les cultivateurs.

Dans certaines communes de Belgique, la baisse des réserves d’eau contraint les habitants à adopter différentes mesures, mais les plus touchés par ce problème sont les agriculteurs pour qui l’eau est une ressource précieuse.

Certains agriculteurs choisissent d’entretenir et fertiliser leurs terres et leurs prairies en utilisant les résidus de culture, les fumiers et composts de leurs animaux, à la place d’engrais chimiques. Ainsi, les sols deviennent très riches en matière organique et supportent mieux la sécheresse.

Pour ceux qui ne disposent pas d’animaux, des mélanges de plantes comme les légumineuses, luzernes, trèfles variés, pois, féveroles, lupins, etc permettent d’enrichir le sol afin d’accroître sa résistance à la sécheresse. De même que le maintien ou la plantation d’arbres et de haies qui captent l’humidité de l’air ou la pluie et la restitue au sol par les racines.

L’agroforesterie, la plantation de multiples arbres dans les prairies et les champs de céréales, est une technique bénéfique pour les cultures avoisinantes. En effet, la transpiration des arbres humidifie l’air, ce qui permet de soulager les plantes en cas de fortes chaleurs. Les arbres permettent aussi de capter les émanations de CO2.

 


Source : sillonbelge.be


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)