Début de la nouvelle saison du chou à Dithmarschen

« Nous prévoyons de gros volumes de chou-fleur d'ici la fin de la semaine »

La récolte de choux de cette année a également commencé dans l'extrême nord de l'Allemagne. « Le chou-fleur, le brocoli ainsi que le chou rouge et blanc sont déjà récoltés, le chou frisé suivra à partir de la semaine prochaine, après quoi nous pourrons fournir la gamme complète de la nouvelle récolte », déclare Hannes Nagel, directeur général de Nagel Gemüseversand, basée au cœur de la région de culture du nord Dithmarschen.

La canicule actuelle a probablement retardé un peu le cours de la saison : « Au-dessus de 25 degrés, le chou pousse généralement plus lentement et au-dessus de 30 degrés, la croissance des cultures est parfois complètement arrêtée. » Compte tenu des températures actuellement légèrement en baisse, de grandes quantités sont désormais attendues. « Nous prévoyons de récolter de grands volumes de chou-fleur d'ici la fin de la semaine. »

Bon marché pour le chou-fleur et le brocoli
Les prix du chou-fleur sont généralement élevés et stables, les prix du brocoli se situent dans la fourchette habituelle, mais ils ne sont pas compensés par le faible quota de récolte actuel (en raison de la sécheresse). Nagel s'attend donc à une bonne demande pour le brocoli. En revanche, selon lui, la situation des choux rouge et blanc est absolument épouvantable. « Immédiatement après l'épidémie de coronavirus, le marché a connu une demande extrêmement élevée. À partir de la mi-avril, cela a complètement changé, entraînant une accumulation des marchandises stockées. » Cette situation continue d'affecter les prix aujourd'hui. Les prix à la production des marchandises en sacs sont d'environ 10 € les 100 kg. Les marchandises vendues en cagettes (6 pièces ou 15 kg) oscillent autour de 15 € pour 100 kg. Même à ces prix, il reste un surplus d'approvisionnement.

Les ventes de choux d'été sont encore gérables par rapport aux choux stockés pendant l'hiver. « En début de saison, de nombreux clients grossistes utilisent encore des choux des stocks au lieu de ceux de la nouvelle récolte, car ceux-ci sont plus fermes et plus volumineux. À partir d'août, le passage à la nouvelle récolte est inévitable, bien que des produits stockés soient toujours disponibles. Cependant, les prix de la nouvelle récolte découleront de l'ancienne. »

Extension en continu de la capacité de culture
L'entreprise familiale Nagel à Friedrichskoog est une société de culture et de négoce de légumes en pleine croissance qui dispose de sa propre capacité d'emballage, de stockage et de logistique. « À la fin du mois de septembre, nous commencerons la saison de stockage et, à partir de la fin de l'année, nous serons également en mesure d’approvisionner des clients à l'étranger, principalement de Scandinavie et d’Europe de l'Est », déclare Nagel.

À l'approche de la nouvelle saison, l'entreprise a fait d’importants investissements dans les technologies d'emballage, de récolte et de culture. La capacité de culture a également augmenté considérablement au cours des deux dernières années. « En 2018, nous avions un total de 65 hectares de culture maraîchère. L'année dernière, nous avions 95 hectares. Cette année, nous allons cultiver environ 130 hectares de légumes, dont 60 hectares de chou-fleur et brocoli et 45 hectares de chou blanc.

Pour plus d’informations :
Nagel Gemüseversand GmbH & Co.KG
Hannes Nagel
Koogstr. 33
D-25718 Friedrichskoog
Tél. : +49 4854 - 93 66
Fax : +49 4854 - 93 68 
hannes@nagel-gemueseversand.de 
www.nagel-gemueseversand.de/     


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)