Roy van den Berg, Daily Logistics Group :

Brexit : la réglementation sur le cabotage est un nouveau point de discorde ; les transporteurs basés au Royaume-Uni y voient un avantage supplémentaire

Les négociations entre le Royaume-Uni et l'Union européenne concernant les futures relations commerciales ont une fois de plus échoué. Cette fois, l'enjeu est le régime de cabotage pour les transporteurs britanniques dans l'Union européenne. Selon Bruxelles, la proposition de Londres ressemble actuellement aux règles en vigueur avant Brexit et doit être abandonnée. Toutefois, aucune des parties ne semble vouloir faire de concession.

Le cabotage est le transport de marchandises entre deux destinations dans un pays A, par une entreprise basée dans un pays B. L'UE a récemment renforcé les règles pour lutter contre la concurrence déloyale. Par exemple, seuls trois trajets de cabotage sont autorisés dans un pays de l'UE par une entreprise établie dans un autre État membre. Le Royaume-Uni souhaite maintenant maintenir ces règles dans la proposition.

Les entreprises de transport néerlandaises dans le secteur des produits frais ne sont pas trop préoccupées par ce nouveau point de discorde dans les négociations ou par le régime de cabotage. « Nous avons déjà un modèle logistique qui fait que nous n'entrons pratiquement pas en contact avec le cabotage », déclare Roy van den Berg, responsable logistique chez DLG Logistics. « Tous les camions anglais qui arrivent chez nous retournent souvent sur le bateau le lendemain et les marchandises sont transbordées ici aux Pays-Bas ».

Bien que le Daily Logistics Group ne soit guère gêné par le régime de cabotage, les investissements antérieurs lui procurent désormais un avantage. « L'année dernière, en vue du Brexit, nous avons créé une division britannique : DLG UK, où nous avons maintenant une flotte de 60 véhicules sur le marché britannique. Ce département a été fondé en mettant l'accent sur le service à nos clients. Si vous n'êtes pas représenté sur le marché britannique en tant qu'entreprise, le prix ne baissera pas. En effet, il pourrait désormais offrir un avantage avec deux sociétés sur les deux marchés. »


Pour plus d'informations :
Roy van den Berg
Daily Logistics Group 
Tél. : +31 (0) 187 607 875
r.van.den.berg@visbeen.nl


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)