L'important barrage de Theewaterskloof est 60 % plus rempli qu'il y a trois ans

Neige et pluie au Cap : un hiver à ne pas manquer pour les fruiticulteurs du Boland

C'est un grand hiver qui a lieu actuellement dans le sud-ouest du Cap. Les précipitations du mois d'août ont été supérieures à la moyenne et le système d'approvisionnement en eau du Cap-Occidental est maintenant rempli à 88 % - il y a trois ans, il était à 33 %.


La neige s'est infiltrée à l'intérieur du pays (le Karoo) la semaine dernière.

Les chiffres concernant le plus grand barrage du Cap-Occidental, le barrage de Theewaterskloof, sont encourageants : en 2017, il s'élevait à 25,9 %, passant au cours des années suivantes de 44 % à 72 % l'année dernière et maintenant : 85 %, soit une augmentation de 60 % en trois ans.

Le Theewaterskloof était si vide il y a trois ans qu'il y a eu des tempêtes de poussière à l'intérieur du bassin du barrage et que le Cap a dû faire face au manque d'eau.

En 2017, le barrage de la rivière Berg (aujourd'hui rempli à 101 %) était si sec que l'on pouvait de nouveau marcher sur les anciens chemins forestiers qui avaient été submergés pendant des décennies après la construction du barrage.

L'utilisation de l'eau dans la province du Cap-Occidental est toujours inférieure aux niveaux d'avant la sécheresse et pour beaucoup de gens, l'économie d'eau est devenue un mode de vie.

Personne n'a adopté une nouvelle approche de l'eau avec autant d'enthousiasme que les agriculteurs du Cap-Occidental. La superficie couverte par les filets d'ombrage, qui permettent de réaliser des économies d'eau assez remarquables, a augmenté de 300 % dans la province depuis la sécheresse.


L'utilisation de filets d'ombrage pour économiser l'eau a été multipliée par trois

Le barrage de la rivière Berg déborde, une bonne nouvelle pour ses utilisateurs, dont de nombreux producteurs de raisins de table et de fruits à noyau, et il offre une certaine consolation aux producteurs de vin qui ont connu une période compliquée en raison de l'interdiction de l'alcool en Afrique du Sud.

Regardez ici une vidéo du débordement du barrage de la rivière Berg.

Le temps a été variable entre la pluie et le soleil, mais les producteurs de prunes aimeraient avoir un peu plus de soleil dans les semaines à venir. Ils ont maintenant introduit des ruches d'abeilles dans leurs vergers de prunes pour la pollinisation, mais l'activité des abeilles est considérablement réduite par temps venteux et pluvieux, ce qui pourrait affecter la nouaison.

Hélas, la sécheresse se poursuit pour les producteurs de fruits à noyau et les éleveurs du Klein-Karoo. Dans la vallée de Gamtoos, au Cap-Oriental, les vergers d'agrumes sont en fleurs, mais le barrage de Kouga affiche un taux de 7,5 %, ce qui jette une ombre sur la récolte de l'année prochaine.


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)