Salvatore Magliocco, vice-président de la coopérative PASAM Agrumi :

Citron de Syracuse : dernières nouvelles et analyse du mal secco

« L'été touche maintenant à sa fin et nous attendons avec impatience la nouvelle campagne sur les agrumes, en particulier celle du citron. Malheureusement, ce secteur a longtemps été touché par le mal secco (Phoma Tracheiphila) ». L'alerte a été lancée par l'entrepreneur Salvatore Magliocco (sur la photo) de la société Pasam à Syracuse.

« La région de Syracuse - connue comme étant la région du Magliocco - est fortement touchée depuis un certain temps par le  Phoma Tracheiphila, appelé mal secco, qui s'est répandu surtout dans les variétés précoces telles que le femminello sur porte-greffe citrus macrophylla. Ce sont des plantes à croissance assez rapide, mais malheureusement très sensibles au mal secco. Cette année a été fatale pour de nombreuses plantations d'agrumes, en raison des intempéries qui se sont produites, en particulier la forte tempête de grêle de décembre 2019 ».

Un problème de longue date
« Le gouvernement régional a agi pour contrer ce désastre - a répondu l'expert - en rencontrant les producteurs à la Commission des activités productives le 4 août 2020. Lors de cet événement, la Région a engagé ses efforts pour lutter contre l'épidémie, mais à ce jour, nous n'avons pas eu de retour sur les mesures proposées. Jusqu'à présent, une mesure de 10 millions d'euros a été mise en œuvre dans le cadre du PSR - Plan de développement rural pour aider les agriculteurs touchés par le mal secco et le virus de la tristeza des agrumes (CTV). Compte tenu des dommages subis, ce montant est assez faible ».

Prévisions de production
« Nous prévoyons que le prix du citron Primofiore sera assez élevé au début de la campagne, en octobre - a révélé Salvatore Magliocco - spécifiquement pour le produit biologique, mais nous devrons faire face à la présence de produit étranger, d'origine espagnole, sur le marché italien. Les plantations de citronniers en Espagne devraient avoir des fruits mûrs pour la récolte dès septembre. Bien sûr, il s'agit d'un produit qui n'a rien à voir avec le nôtre, en termes de qualité ».

« En attendant, nous sommes très satisfaits du citron verdello, car il est très demandé. Environ 80 % de la production est certifiée biologique, ce qui apporte une valeur ajoutée à la société Pasam dans un segment de marché en pleine expansion, surtout à l'étranger ».

Cependant, Pasam n'est pas seulement représentée par la production sicilienne, comme l'explique le directeur : « Si nous sommes satisfaits des normes de qualité, nous importons également des citrons d'outre-mer. En fait, cet été, nous nous sommes occupés d'un produit importé du Pérou, certifié biologique, qui a également été apprécié par nos clients ».

Continuité de l'approvisionnement
« Nous sommes heureux de déclarer que nous avons été les premiers parmi les entreprises siciliennes à importer des citrons certifiés biologiques et je dois dire que, malgré le transport, le produit était bon, avec une couleur jaune vif et, comme déjà mentionné, il était très apprécié. Cette activité s'inscrit dans une vision basée sur la continuité de l'approvisionnement de nos clients, à qui nous pouvons offrir un produit 12 mois par an. Nous disposons cependant d'un site privilégié pour cette production, puisque Syracuse est une région qui offre un excellent citron, et que nous commercialisons depuis plus de 30 ans ».

Pour plus d'informations :
Produttori Agricoli Siracusani Associati Magliocco
P.A.S.A.M. Agrumi Soc. Coop. Agricola a r.l. 
Tél. : +39 0931722333
Fax : +39 0931722258
info@pasamagrumi.it
www.pasamagrumi.it


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)