La saison de la grenade rouge démarre à Elche

La production de grenades Mollar devrait baisser de 30 %

La récolte des grenades a déjà commencé à Elche, une ville de la province d'Alicante qui est la plus importante zone de production en Espagne. La demande est actuellement élevée, étant donné la fin précoce de la campagne dans l'hémisphère sud et l'arrivée plus tardive des fruits en provenance des pays méditerranéens en plus petits volumes.

« En ce moment, nous récoltons les variétés les plus précoces avec la couleur interne et externe la plus rouge, comme la Tastem et l'Acco », explique Susi Bonet, du département commercial de la coopérative Cambayas. « C'est la première année que nous avons une production importante de grenades Tastem, avec environ 200 000 kilos. Dans les années à venir, ce chiffre va continuer d'augmenter. Il s'agit d'une variété développée dans nos champs d'essai et produite exclusivement par nos partenaires. En termes de qualités organoleptiques, elle est similaire à l'Acco, mais avec un calibre plus important. Et il est généralement difficile de trouver des variétés précoces d'un calibre suffisamment grand. » 

A partir du 7 septembre, Cambayas espère poursuivre la récolte avec la variété Valenciana et commencer en octobre avec sa variété phare : la Mollar de Elche, qui bénéficie d'une AOP. Pour les deux variétés, à la peau plus pâle mais au goût sucré, ils s'attendent à une baisse de la production de 30 % par rapport à l'année dernière.

« Les températures élevées retardent le mûrissement des fruits, surtout en ce qui concerne la couleur de la peau. De plus, une partie du fruit est brûlée par le soleil. Ceci, ajouté à la baisse des rendements (due à la perte d'environ 30 hectares en raison du départ à la retraite de certains producteurs qui n'ont pas été remplacés), entraînera une réduction de l'offre de grenades Mollar d'environ 30 % », explique Susi Bonet.

Le marché ne dispose pas encore de grandes quantités de grenades, étant donné la fin précoce de la saison outre-mer et le retard des récoltes dans l'arc méditerranéen. « Cette année, nous ne nous attendons pas à une offre importante de grenades, donc nous pensons que les prix resteront stables. Pour l'instant, les prix payés pour certains produits sont plus élevés que ceux de l'année dernière. Nous espérons qu'ils compenseront la baisse de la production et l'augmentation des coûts qu'entraîne la crise sanitaire ».

Depuis deux saisons, la coopérative d'Alicante propose également des grenades biologiques, qui sont pour la plupart expédiées en Allemagne et en France.

 

Pour plus d'informations : 
Susi Bonet
CAMBAYAS COOP.V
Tél. : +34 966637588
susi@cambayas.com
www.cambayas.com


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)