Fin précoce de la campagne des fruits à noyau, stocks vides et baisse de la production de pommes

La campagne de pommes commence avec de meilleurs prix et une demande accrue pour les exportations

Depuis le début de la crise sanitaire COVID-19, les ventes de pommes ont considérablement augmenté, si bien que la nouvelle récolte a commencé cet été sans qu'aucun stock de la saison précédente ne soit entreposé. En outre, la saison des fruits à noyau s'est terminée environ deux semaines plus tôt cette année en raison de la pénurie, et avec de très bons résultats, ce qui laisse plus de place pour les ventes de pommes.

« La demande de pommes pour l'exportation est plus importante », déclare Llorenç Frigola, président de l'IGP Poma de Girona. « Après le début de la récolte de la Royal Gala il y a quelques semaines, nous avons expédié les premiers conteneurs vers la Colombie, le Mexique, les pays du Golfe Persique et quelques autres destinations. La semaine dernière, nous avons commencé à exporter vers la France et nous ajoutons de plus en plus de destinations à mesure que la saison avance ».

L'IGP Poma de Girona exporte entre 20 et 25 % de sa production. Les fruits sont destinés à des pays du monde entier, notamment au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Amérique centrale et du Sud.

Il est à noter que la production de pommes de Catalogne a été réduite d'environ 14 % cette année, selon les prévisions d'Afrucat. D'une manière générale, la production est moins importante dans les pays du Sud, y compris en France. « Je pense qu'il y aura moins de fruits que prévu. Dans certaines exploitations de Gérone, il y a jusqu'à 40 % de fruits en moins dans les pires cas, principalement en raison de l'impact des inondations. Plus au sud, à Lleida, il y a quelques problèmes de marbrure sur la peau des fruits, donc un plus petit volume sera utilisable », explique Llorenç Frigola. Les variétés dont la production a le plus diminué sont la Red Delicious, la Golden et la Granny Smith.

Pour la nouvelle saison, les prix des pommes ont donc commencé à augmenter par rapport à l'année précédente. « Dans l'ensemble, les prix sont meilleurs et nous espérons qu'ils compenseront les coûts plus élevés dans la chaîne de production. Nous attendons que la Pologne commence à découvrir comment l'arrivée des fruits de ce géant européen va affecter le marché », déclare le président de l'IGP Poma de Girona.

En ce qui concerne le marché intérieur, pour que l'Espagne puisse surmonter cette crise, il est crucial que les grandes chaînes de distribution choisissent des produits nationaux. « La politique de certaines des chaînes de supermarchés les plus représentatives du pays est de toujours maintenir des prix bas pour leurs clients, ce qui les conduit à acheter des produits d'autres pays où les coûts de production sont beaucoup plus bas que les nôtres. Nous devrions suivre l'exemple de l'Italie ou de la France, qui sont de grands consommateurs de leurs propres productions ».

Selon Llorenç Frigola, le secteur de la pomme à Gérone est très bien préparé pour poursuivre toutes les activités de production et de conditionnement, malgré la crise sanitaire. « Bien qu'au début cela nous ait tous pris par surprise, heureusement nous n'avons pas eu de cas de COVID-19. Maintenant, nous avons des protocoles de prévention bien définis dans tous les départements, de sorte que le risque d'infection est très faible ».

Pour plus d'informations :
Llorenç Frigola Vidal
IGP Poma de Girona
Tél. : +34 972 75 56 89
Cell. : +34 670 080 708
lfrigola@pomadegirona.cat
www.pomadegirona.cat


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)