L'ESSA et Freshfel Europe unissent leurs forces lors du Food Crisis Management Event

Le 2 septembre 2020, plus de 200 acteurs de l'industrie et du secteur public de toute l'Europe et d'ailleurs se sont réunis lors du Food Crisis Management Event, l'évènement de l'ESSA et Freshfel Europe pour analyser les situations de crise alimentaire anciennes et hypothétiques, les leçons qui en ont été tirées et les meilleures approches de réponse à la crise. Des opérateurs économiques, des experts en gestion de crise, des autorités nationales et des fonctionnaires de la Commission européenne ont discuté des atteintes à la réputation et des risques sanitaires que les crises alimentaires représentent. Les participants ont ensuite été mis au défi de réagir à deux scénarios futurs, dont l'un s'inspire de la pandémie actuelle de COVID-19.

En tant qu'événement à plusieurs niveaux et multisectoriel, l'événement sur la gestion des crises alimentaires a mis en évidence l'engagement de l'ESSA et de Freshfel Europe à faciliter les structures et la coordination au sein et entre les entreprises privées, les associations sectorielles et les institutions dédiées à la gestion des crises alimentaires. La vision à long terme des organisateurs est d'encourager la coopération entre les parties prenantes pour mieux gérer les crises potentielles futures dans le secteur agroalimentaire, en vue de développer davantage de stratégies de crise efficaces et de sensibiliser aux bonnes pratiques de gestion des crises.

La réunion a examiné, avec les experts de soutien, la gestion des anciennes situations de crise alimentaire, à savoir les cas d'hygiène alimentaire et de fraude alimentaire. La réunion a également consacré des discussions à d'hypothétiques scénarios de crise future et à la manière dont ils devraient être gérés par les acteurs de la chaîne d'approvisionnement, en collaboration avec les autorités nationales et la Commission européenne. Inspiré par la pandémie en cours, le dernier panel de discussion s'est concentré sur le rôle de la désinformation dans la gestion des crises alimentaires.

Claire Bury, directrice générale adjointe de la DG Santé de la Commission européenne, a ouvert l'événement et a félicité l'initiative en soulignant : « La gestion des crises alimentaires se fait inévitablement en traitant de la sécurité alimentaire. La Commission s'est engagée à travailler avec les parties prenantes afin que tous les acteurs soient mieux préparés à la bonne gestion des crises alimentaires ».

Eglė Baecke, secrétaire général de l'ESSA, a affirmé « Nous espérons que cet événement encouragera les secteurs privé et public à mettre en place un mécanisme de gestion des crises en collaboration aux niveaux national et européen. Par conséquent, nous invitons les secteurs privé et public à trouver des moyens de coopération. L'importance de cette démarche est devenue évidente au vu des résultats des discussions qui ont eu lieu lors de cet événement. Le grand nombre de participants à l'événement, tant de l'industrie que des autorités nationales et européennes de toute l'Europe, démontre le grand intérêt et l'importance d'apprendre comment prévenir les crises et améliorer la gestion des crises. L'industrie des produits frais espère que cet événement servira à renforcer la bonne coopération entre les opérateurs commerciaux et les autorités en matière de gestion des crises. La coopération doit être un processus continu et être appliquée dans la pratique, par exemple au moyen d'exercices de simulation de crise ».

Après l'événement, Philippe Binard, délégué général de Freshfel Europe, a déclaré : « Le secteur des produits frais s'efforce d'appliquer de bonnes pratiques en matière de production et de commerce. Toutefois, cela dépend d'un niveau élevé de coopération avec les autorités et les autres acteurs. Collectivement, nous devons favoriser des modes de collaboration efficaces pour mieux gérer les futures crises alimentaires potentielles ».

Philippe Binard a résumé le débat en concluant : « Le risque zéro n'existe pas. La priorité devrait donc être d'œuvrer collectivement à la prévention des crises et d'être prêt à agir si une crise survient. La transparence joue un rôle important dans la gestion des crises. Elle repose sur une confiance à long terme entre les acteurs publics et privés. Pendant la période de crise et de reprise, une communication de qualité et cohérente est essentielle. Toutes les parties prenantes impliquées dans une crise doivent mettre en place des outils de communication entre elles ainsi qu'avec le public. Les autorités européennes et nationales jouent un rôle important dans l'information du public ainsi que dans le rétablissement de la confiance des consommateurs. Une collaboration ouverte est donc un élément clé d'une gestion et d'une prévention réussies des crises ».

Pour plus d'informations :
Eglė Baecke-Eimontaitė
Freshfel
e.baecke@freshfel.org
www.freshfel.org 


Date de publication:



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)