Stephan Schneider : « Cette initiative peut avoir un impact important tout en étant étonnamment abordable »

CO₂ Correct veut rendre la compensation CO₂ accessible au secteur des fruits et légumes

Stephan Schneider travaille depuis quelques années comme négociant dans le secteur néerlandais des fruits et légumes. Cette année, il a créé une entreprise appelée CO₂ Correct, avec l'intention de rendre la compensation CO₂ accessible au secteur des fruits et légumes. « Je ne fais pas intentionnellement référence à la neutralité carbone. Chaque flux commercial génère des émissions de CO₂, quel que soit le degré de durabilité de la chaîne. Mais avec cette nouvelle approche, il est facile de compenser ces émissions, et c'est étonnamment abordable ».


Stephan Schneider

« La compensation CO₂ est un processus compliqué. Elle nécessite des calculs coûteux et complexes comme une analyse du cycle de vie. Avec CO₂ Correct, nous abordons les choses différemment. Mon partenaire, CE Delft, fournit les calculs. Nous utilisons des données bien connues. Lorsque les choses sont un peu incertaines, nous pouvons être sûrs de l'impact de CO₂ ».

« Cette surcompensation signifie que nous évitons les calculs supplémentaires inutiles et coûteux. Elle a également un impact immédiat », déclare Stephan avec enthousiasme. « Toutes sortes de fruits et légumes sont inclus dans ces calculs. Notre base de données contient des informations sur plus de 500 variétés de fruits et légumes ».

Feuille de calcul courte
« Le processus est simple. Les organisations qui veulent s'attaquer à leur empreinte carbone, peuvent rejoindre CO₂ Correct. Chaque membre remplit une courte feuille de calcul. Celle-ci contient des informations sur les productions à compenser. En quelques jours, CO₂ Correct calcule l'empreinte compensatoire et donne également un prix de compensation par kg de fruits ou de légumes. Il est ensuite possible de vendre ces produits comme CO₂ compensé et d'utiliser le label CO₂ Correct de leur propre marque (privée) ».

« Les chiffres de vente trimestriels sont partagés avec CO₂ Correct. L'entreprise reçoit une facture pour la correction de son impact CO₂. Les coûts de compensation ne sont que de quelques centimes par kg. Cela dépend du pays d'origine et de destination », explique Stephan. Ainsi, la compensation CO₂ d'un kg de poires origine argentine est d'environ 0,02ḱg €. Pour 500g de tomates néerlandaises, elle est d'environ 0,015 €. Et pour 2 kg d'oranges espagnoles, la compensation CO₂ est d'un peu plus de 0,02 €/kg.

Ces calculs tiennent compte de plusieurs facteurs. Il s'agit de l'origine, de la méthode de culture, de l'emballage, du transport et de la distribution. « Trop souvent, la durabilité est associée au passage à des emballages respectueux de l'environnement. Mais il faut tenir compte de l'ensemble de la chaîne. L'emballage n'est qu'une partie du problème. Par ailleurs, de nombreuses nouvelles solutions d'emballage ne sont souvent pas aussi durables qu'elles ne l'étaient au départ ».

« La compensation CO₂ ne doit pas non plus être considérée comme une correction des erreurs passées. J'attends des membres de CO₂ Correct qu'ils adoptent des objectifs concrets de durabilité dans leurs agendas stratégiques. Trop souvent, la durabilité est encore un concept vide de sens. Cela, alors que le secteur des fruits et légumes est obligé d'y prendre une part active. Le réchauffement climatique a frappé ce secteur de plus en plus durement au fil des ans. Les sécheresses et les précipitations excessives sont de plus en plus fréquentes. En tant que secteur, nous devons essayer de limiter cela », ajoute Stephan Schneider.

Stratégie de durabilité
« Les détaillants demandent de plus en plus à leur fournisseur de mettre aussi en œuvre des politiques de durabilité. La réduction de notre empreinte écologique est une étape essentielle pour y parvenir. Tout ce qui affecte l'environnement - comme l'utilisation de matières premières - peut être lié à un certain impact CO₂. Cela fait de la compensation CO₂ une étape extrêmement efficace vers un avenir durable. Au sein du réseau, les membres sont soutenus dans l'élaboration d'une stratégie de durabilité. Les connaissances seront également partagées entre les membres. Ils peuvent s'en servir pour réduire leur impact écologique ».

Projets climatiques du commerce équitable
« La compensation CO₂ est faite en soutenant des projets climatiques. Notre partenaire, le FairClimateFund, les gère. Nous avons commencé par un projet qui fournit du biogaz aux foyers en Inde. Les familles peuvent l'utiliser pour cuisiner de manière plus sûre. Elles n'ont plus besoin non plus de couper du bois. Vous pouvez aussi utiliser le sous-produit du gaz comme engrais agricole ».

« Dès que nous aurons une capacité suffisante, nous voulons lancer plusieurs projets dans les pays d'origine des fournisseurs », poursuit Stephan. « Ces projets climatiques permettent de réduire le CO₂ et la déforestation. Ils contribuent également à améliorer les conditions de vie des populations de ces régions en développement. Les projets sont certifiés commerce équitable et génèrent des crédits carbone Gold Standard/Fairtrade ».

« Je veux mettre en place une organisation accessible et ouverte. Elle doit offrir une transparence totale. C'est pour les recettes, les dépenses et les investissements dans des projets climatiques supplémentaires. Nous travaillons donc en étroite collaboration avec des partenaires dans le domaine de ces projets climatiques. Nous travaillons également avec l'analyse du cycle de vie et, bien sûr, avec un cabinet comptable fiable. Ils vérifieront et approuveront nos rapports annuels. Nous publierons le tout sur notre site web. Une initiative comme celle-ci exige une transparence totale », conclut Stephan.

Pour plus d'informations :
Stephan Schneider
CO₂ Correct B.V.
5 Weesmeester Street
2645 MC, Delfgauw, NL
Cell. : +31 (0) 651 348 614
stephan@co2correct.com
www.co2correct.com 


Date de publication:
©



Receive the daily newsletter in your email for free | Click here


Other news in this sector:


© FreshPlaza.fr 2020

Abonnez-vous à notre lettre d'information quotidienne pour vous tenir informé(e) des dernières actualités!

S'abonner Je me suis déjà inscrit(e)